5ième Campagne nationale de l'hygiène des mains

Journée mondiale de l’hygiène des mains (05.05.2017)

Dans le cadre de la Journée mondiale de sensibilisation de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) sur l’hygiène des mains, célébrée le 5 mai, Lydia Mutsch, ministre de la Santé et Corinne Cahen, ministre de la Famille et de l’Intégration, ont lancé la 5ième Campagne Nationale d’Hygiène des Mains (CNHM) « Propper Hänn - Sécher Hänn ».

Cette campagne a été élaborée par le ministère de la Santé, en collaboration avec les infirmiers-hygiénistes des établissements hospitaliers et le soutien du Groupe national de guidance en matière de prévention de l’infection nosocomiale (GNPIN), en concertation avec le ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région et la COPAS

Elle s’adresse à tous les professionnels de la santé et des soins, tous secteurs confondus, ainsi qu’aux citoyens et vise à accroître la prise de conscience de chacun sur l’importance de l’hygiène des mains pour réduire les infections associées aux soins.

Hygiène des mains et sécurité des patients

L’OMS estime qu’en Europe 7 % des patients hospitalisés développent une infection associée aux soins et qu’un tiers de ces infections peuvent être évitées. Chez les patients vulnérables dans un état critique et dans les unités de soins intensifs, la proportion d’infection associée aux soins peut même atteindre 30%.

Cependant, le taux d’infections associées aux soins (aussi appelées infections nosocomiales) et/ou de bactéries résistantes aux antibiotiques, diminue lorsque l’hygiène des mains est respectée. De nombreuses études prouvent que  l’hygiène des mains des professionnels de la santé et du personnel d’encadrement contribue à réduire la fréquence des infections nosocomiales provoquées par des germes résistants, en particulier le MRSA.

« L’hygiène des mains par les professionnels de la santé et par le personnel intervenant au chevet du patient est le moyen le plus sûr, le plus efficace et le moins cher pour éviter les infections nosocomiales ; c’est un élément essentiel dans la lutte contre les infections associées aux soins et la transmission d’agents infectieux pathogènes », souligne Lydia Mutsch.

Secteur hospitalier : Une Charte pour l’hygiène des mains

Au Luxembourg, le ministère de la Santé se félicite de la réitération de la signature de la « Charte d’engagement en faveur de l’hygiène des mains » avec tous les acteurs du secteur hospitalier et du monde associatif impliqués, en signe de leur engagement et soutien à l’égard de la sécurité des patients.

La campagne 2017 rappelle évidemment l’engagement que les établissements hospitaliers, le monde associatif et les professionnels de la santé ont formulé depuis 2009 en faveur de l’hygiène des mains et s’adresse au patient avec le slogan : « La prévention des infections est notre priorité pour votre sécurité ». 

Suite à la réorganisation et aux changements survenus ces dernières années dans les paysages hospitaliers et associatifs, le renouvellement de la signature de la charte par les directions hospitalières et les présidents des associations en 2017 est apparu nécessaire. Cette signature souligne le leadership hospitalier et associatif en matière d’engagement pour l’hygiène des mains.

Secteur des personnes âgées et secteur des personnes handicapées

Le ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région se félicite également de la réitération de la signature de la Charte par les secteurs dont il a la charge.

C’est en 2011 que les directions des établissements et services pour personnes âgées ont signé la Charte pour la première fois. En 2013, les directions des établissements et services pour personnes handicapées l’ont eux aussi paraphée. Ladite Charte a été adaptée pour les structures d’aide et de soins afin de répondre à des critères supplémentaires tout en conciliant, à l’instar du milieu hospitalier, sphère de vie, qualité de vie et qualité de soins.

La COPAS signera la Charte afin de renouveler l’engagement des prestataires en faveur de la qualité des soins et de la sécurité des patients. La COPAS est une organisation qui représente les prestataires offrant des services d’aide et de soins aux personnes âgées, malades, souffrant de troubles mentaux ou en situation de handicap, que ce soit à domicile ou en institution.

Thème principal en 2017 : « L’implication du Leadership » 

Le soutien pour l’hygiène des mains exprimé par les directions hospitalières et les structures d’aide et de soins lors de la signature de la charte se répercute au sein même des établissements par l’engagement de tous les professionnels de la santé et du personnel d’encadrement confondus grâce à l’affichette «Notre établissement participe -  Je participe», que les directeurs, chefs de service/responsables d’une unité de soins, infirmier(ères), kinésithérapeutes et autres pourront personnaliser en y apposant leur photo et leur signature.

La prévention des infections doit être une préoccupation de tous à l'hôpital et aux établissements et services des personnes âgées et handicapées.

Le patient au centre des soins 

Depuis 2009, une campagne nationale de promotion de l’hygiène des mains dans le cadre des soins de santé est organisée tous les deux ans. Cette campagne, menée autour de la journée mondiale du 5 mai, vise à promouvoir les recommandations internationales actuelles en la matière.

A chaque édition, le public-cible de la campagne nationale pour l’hygiène des mains est élargi : si en 2009 ne sont visés que les établissements hospitaliers, la deuxième édition (2011) de la campagne nationale d’hygiène des mains est réalisée en collaboration avec le ministère de la Famille et de l’Intégration et inclut le secteur du long séjour des personnes âgées et du maintien à domicile.

En 2013 s’y est ajouté le secteur des personnes en situation de handicap.

En 2015, la Campagne nationale d’hygiène des mains sollicite de manière plus active le patient en tant qu’acteur de sa santé : pour initier la participation des patients à la promotion et l’amélioration de l’hygiène des mains, le ministère de la Santé leur adresse le message suivant : « Avant de vous soigner je me désinfecte les mains ! Si j’oublie, rappelez-le-moi ! ».

En effet, la participation des patients est un moyen très efficace d’améliorer la qualité des soins de santé : cette participation renforce et soutient le développement d’une culture de sécurité dans tous les lieux où des soins de santé sont prodigués.

Avec le lancement de la campagne, le citoyen est interpellé dès le 5 mai 2017 par un spot radio, en luxembourgeois et portugais, l’invitant à être acteur de sa santé.

Pour le secteur des soins aigus, ces messages sont véhiculés par les supports médiatiques de la campagne 2017 : une bannière aux entrées des établissements hospitaliers (5 mai), une affichette, une affiche et un dépliant explicatif destiné aux patients. 

Dans le milieu long séjour et extrahospitalier, les messages de la campagne nationale d’hygiène des mains ont dû être adaptés à la situation concrète des établissements et services pour personnes âgées et personnes handicapées.

Il s’agit ici d’insister davantage sur la conception des établissements en tant que lieux de vie tout en soulignant l’importance de la prévention des risques éventuels liés à la campagne. Afin de refléter cette volonté, le slogan choisi de 2017 reste le même qu’en 2015 « Dir sidd hei a propperen Hänn / Mir respektéieren d’Hänn Hygiène ».

Cependant, la campagne de cette année ne vise pas seulement les intervenants dans le domaine des soins en faveur des personnes âgées et handicapées, mais aussi les personnes qui sont régulièrement en contact avec eux, notamment tous les usagers des services ainsi que les membres de  leur famille et leurs amis.

Les prestataires du milieu long séjour et extrahospitalier afficheront le matériel de la campagne 2017, dont l’affiche pour les établissements et services pour personnes âgées et pour personnes handicapées, le dépliant « La prévention des infections est notre priorité pour votre sécurité » et l’affichette « Mon établissement participe – je participe » en leurs locaux.

Matériel d’information et de sensibilisation

Tout le matériel de la campagne « Propper Hänn - Sécher Hänn » est accessible sur le Portail Santé  www.sante.lu.

 

  • Dernière modification le 05-05-2017