Déclaration commune

Le 5 juillet 2006, le Ministre de la Santé, Mars Di Bartolomeo, la Ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle, Mady Delvaux-Stehres, la Ministre de la Famille et de l’Intégration, Marie-Josée Jacobs, et le Ministre des Sports, Jeannot Krecké, ont signé une déclaration commune pour une politique favorisant l’activité physique et l’alimentation saine, intitulée "Gesond iessen, méi bewegen".

"Les Ministres soussignés ont pris connaissance des informations de plus en plus préoccupantes en matière d'obésité au sein de la population. Conscients des conséquences résultant des modes de vie marqués par la sédentarité et des habitudes alimentaires malsaines, ils s’engagent en faveur d’une politique cohérente et d’un plan d’action commun".

Après la signature de la déclaration, le Ministre de la Santé a noté que "les maladies cardiovasculaires et le diabète sont en forte augmentation. Ces maladies n'affectent pas seulement les adultes, mais de plus en plus les jeunes". Mars Di Bartolomeo propose une approche offensive plutôt que réactive dans la lutte contre ces maladies. "Il faut agir au lieu de réagir", a-t-il annoncé et d'y ajouter qu’il vaut mieux prévenir les maladies plutôt que de les soigner par après.

"Gesond Iessen, Méi Bewegen"

Lors de la conférence de presse, les ministres ont officiellement lancé la campagne de sensibilisation "Gesond iessen, méi bewegen". Dans le cadre de cette campagne sont organisées diverses manifestations au cours des prochains mois.

La campagne de sensibilisation comprend trois objectifs:

  • La sensibilisation et l’information sur l’importance de modes de vie favorables à la santé physique, psychique et sociale. Jeannot Krecké a précisé que "les actions sont menées pour avoir un effet à moyen et à long terme". "Il ne s’agit donc pas d’organiser une action unique à court terme", a poursuivi Mars Di Bartolomeo.
  • Le fait de manger sain et équilibré. La Ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle, Mady Delvaux-Stehres, suggère d’améliorer la nourriture dans les cantines des écoles. "Une collaboration avec les distributeurs de produits frais sera entamée et une formation des cuisiniers par Jamie Oliver est prévue par le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle", a ajouté Mady Delvaux-Stehres.
  • Il faut augmenter en quantité et en qualité l’activité motrice de la population, notamment des enfants et adolescents. De ce fait, des activités de loisirs et des stages d’été sont proposés par le Service national de la jeunesse. La Ministre de la Famille et de l’Intégration, Marie-Josée Jacobs, suggère aussi de proposer des formations aux animateurs afin qu’ils prennent conscience de l’importance de l’activité physique des enfants.

En guise de conclusion, Jeannot Krecké a expliqué qu’il est important que le plaisir soit lié à l’activité sportive: "les enfants doivent avoir le plaisir de bouger et de faire du sport".

  • Dernière modification le 28-09-2015