|     | 
Imprimer cette page | Envoyer cette page par e-mail

Cytologie urinaire


Quelles sont les précautions particulières à prendre?

Il est préférable de recueillir les deuxièmes urines du matin.

Il peut être nécessaire, dans certains cas, d'effectuer un lavage de la vessie par du sérum physiologique, injecté puis recueilli au moyen d'une sonde urinaire.

A quoi sert cette analyse?

Elle consiste à rechercher dans les urines la présence de cellules anormales, évocatrices de cancer.

La cytologie urinaire est un examen utilisé pour le dépistage des cancers des voies urinaires chez les personnes considérées comme à haut risque, par exemple les travailleurs de l'industrie des colorants ou une personne chez laquelle on a découvert la présence de sang dans les urines.

Elle est également utilisée pour la surveillance des patients atteints de cancer de la vessie et qui ont été opérés.

Quelles sont les résultats normaux?

Les urines "normales" ne contiennent que de rares cellules vésicales (de la vessie) et parfois, quelques globules blancs (moins de 10/mm3 d'urine) et quelques globules rouges (moins de 5/mm3 d'urine).

Comment est interprété le résultat?

Une cytologie urinaire anormale (présence de cellules anormales dans les urines) est observée chez 70 à 85 % des personnes ayant un cancer des voies urinaires.

Toutefois, elle n'est pas forcément synonyme de cancer car certaines circonstances comme une "inflammation" des voies urinaires peuvent aussi conduire à observer transitoirement des anomalies de la cytologie urinaire.

Auteur : Carole Emile, Pharmacien Biologiste

Mis à jour le : 15-01-2007


Ce dictionnaire est édité par la société E-santé S.A., une société à vocation européenne présente en France et en Belgique par ses portails santé e-sante.fr, e-sante.be et e-gezondheid.be.

Le Portail Santé vous offre de l’information, il ne remplace pas votre médecin. Si vous souffrez ou présentez des symptômes, consultez votre médecin.

Haut de page

 

Ce dictionnaire est édité par la société E-santé S.A., une société à vocation européenne présente en France et en Belgique par ses portails santé e-sante.fr, e-sante.be et e-gezondheid.be.

Le Portail Santé vous offre de l’information, il ne remplace pas votre médecin. Si vous souffrez ou présentez des symptômes, consultez votre médecin.

Haut de page