|     | 
Imprimer cette page | Envoyer cette page par e-mail

Hémogramme [Numération formule sanguine ; NFS]


Quelles sont les précautions particulières à prendre?

Il est préférable d'être à jeun avant le prélèvement (petit-déjeuner léger, sans sucre, ni matière grasse).

A quoi sert le dosage?

La numération formule sanguine ou hémogramme est un examen essentiel qui apporte des renseignements sur les cellules sanguines, sur les processus de défense immunitaire, sur l'hémostase et qui révèle des modifications évocatrices d'un grand nombre de maladies. Elle comprend la numération (calcul du nombre absolu de ces différentes cellules dans un certain volume de sang) des différents éléments figurés du sang: les globules rouges ou hématies, les globules blancs ou leucocytes et les plaquettes.

Différents paramètres très utiles au diagnostic d'une anémie sont également mesurés ou calculés: le taux d'hémoglobine, le volume globulaire moyen (VGM), l'hématocrite, la concentration corpusculaire moyenne en hémoglobine (CCMH) et la teneur globulaire moyenne en hémoglobine (TGMH).

La formule sanguine des globules blancs (formule leucocytaire) détermine le pourcentage relatif (et le nombre absolu) des différentes sous-populations de globules blancs: polynucléaires neutrophiles, polynucléaires éosinophiles, polynucléaires basophiles, lymphocytes, monocytes.

Quelles sont les valeurs normales?

Les valeurs normales varient légèrement d'un laboratoire à un autre. Elles diffèrent également chez l'adulte et chez l'enfant selon son âge, et chez l'homme et la femme.

Hémogramme:

  • Hématies: 4,5 à 5,7 millions/mm3 chez l'homme; 4,2 à 5,2 millions/mm3 chez la femme
  • Leucocytes: 4 000 à 10 000 /mm3
  • Plaquettes: 150 000 à 400 000 /mm3
  • Hématocrite: 42 à 54 % chez l'homme; 37 à 47 % chez la femme
  • Hémoglobine: 13 à 17 g/dl chez l'homme; 12 à 15 g/l chez la femme
  • VGM: 80 à 100 fl
  • CCMH: 30 à 35 %
  • TGMH: 27 à 32 pg
Formule sanguine:
  • Polynucléaires neutrophiles: 2 à 7,5 G/l (50 à 75 %)
  • Polynucléaires éosinophiles: < 0,50 G/l (5 %)
  • Polynucléaires basophiles: < 0,10 G/l (1 %)
  • Lymphocytes: 2 à 4 G/l (20 à 40 %)
  • Monocytes: < 1 G/l (10 %)

Comment est interprété le résultat?

De très nombreux renseignements peuvent être obtenus à partir des résultats d'un hémogramme. Dans tous les cas, ces interprétations varient en fonction du contexte clinique.

Les principaux renseignements sont les suivants:

  • Une anémie est définie par un taux bas d'hémoglobine; à l'inverse, une augmentation du taux d'hémoglobine définit la polyglobulie.
  • Une augmentation des globules blancs peut évoquer une infection, une inflammation, voire une hémopathie ("cancer du sang"); une diminution des globules blancs peut révéler une altération des défenses immunitaires.
  • Une augmentation des plaquettes définit une hyperplaquettose (ou thrombocytose) souvent observée au cours de processus inflammatoires; une baisse des plaquettes (thrombopénie) traduit un risque hémorragique.
La formule sanguine peut montrer:
  • Une augmentation des polynucléaires neutrophiles reflétant le plus souvent un processus infectieux en cours.
  • Une augmentation des polynucléaires éosinophiles, évocatrice d'une allergie ou d'une infection par un parasite.
  • Une baisse des lymphocytes suggérant par exemple l'existence d'un déficit immunitaire ou d'une infection par le virus du SIDA.

Auteur : Carole Emile, Pharmacien Biologiste

Mis à jour le : 15-01-2007


Ce dictionnaire est édité par la société E-santé S.A., une société à vocation européenne présente en France et en Belgique par ses portails santé e-sante.fr, e-sante.be et e-gezondheid.be.

Le Portail Santé vous offre de l’information, il ne remplace pas votre médecin. Si vous souffrez ou présentez des symptômes, consultez votre médecin.

Haut de page

 

Ce dictionnaire est édité par la société E-santé S.A., une société à vocation européenne présente en France et en Belgique par ses portails santé e-sante.fr, e-sante.be et e-gezondheid.be.

Le Portail Santé vous offre de l’information, il ne remplace pas votre médecin. Si vous souffrez ou présentez des symptômes, consultez votre médecin.

Haut de page