|     | 
Imprimer cette page | Envoyer cette page par e-mail

Sérologie de la rubéole


Quelles sont les précautions particulières à prendre?

Il est inutile d'être à jeun avant le prélèvement.

A quoi sert cette analyse?

La rubéole est une infection virale bénigne, sauf lorsqu'elle survient au cours de la grossesse en raison du risque de transmission du virus au foetus.

La sérologie de la rubéole consiste à rechercher la présence d'anticorps dirigés contre le virus de la rubéole, témoins d'une réaction de l'organisme et donc d'une infection par ce virus.

Cet examen permet de faire le diagnostic d'une infection, lorsqu'une personne a été en contact avec un patient infecté par le virus de la rubéole ou pour confirmer ce diagnostic en cas de doute. Il permet aussi de déterminer le statut immunitaire d'une femme en âge de procréer, c'est-à-dire de savoir si cette femme a eu la rubéole (elle sera donc "immunisée" et donc en principe, protégée) ou non, auquel cas une vaccination (en dehors de la grossesse) sera recommandée.

Cette sérologie est faite en début de grossesse. Si elle est négative, elle sera répétée par prudence, chaque mois, jusqu'au 4e mois de grossesse.

Quelles sont les valeurs normales?

Selon la technique utilisée, le seuil de positivité varie de 10 à 25 UI. Au-delà de ce seuil, on considère que la présence des anticorps est significative et le sujet peut être considéré comme immunisé.

Comment est interprété le résultat?

Un taux d'anticorps inférieur au seuil de positivité signifie que la personne n'a pas été en contact avec le virus de la rubéole. Elle n'est donc pas protégée vis-à-vis d'une éventuelle infection.

Un taux d'anticorps supérieur au seuil de positivité signifie que la personne a été en contact avec ce virus. L'infection peut être ancienne ou récente, que le taux d'anticorps soit faible ou élevé.

Des analyses complémentaires sont nécessaires pour dater l'infection si celle-ci est survenue au cours de la grossesse: la présence d'immunoglobuline M rubéoliques (IgM rubéolique) sera en particulier recherchée car elle témoigne, le plus souvent, d'une primo-infection rubéolique. Une deuxième sérologie sera réalisée 15 à 20 jours plus tard: l'augmentation du taux des anticorps par un facteur au moins égal à 4 est aussi en faveur d'une primo-infection récente.

Auteur : Carole Emile, Pharmacien Biologiste

Mis à jour le : 15-01-2007


Ce dictionnaire est édité par la société E-santé S.A., une société à vocation européenne présente en France et en Belgique par ses portails santé e-sante.fr, e-sante.be et e-gezondheid.be.

Le Portail Santé vous offre de l’information, il ne remplace pas votre médecin. Si vous souffrez ou présentez des symptômes, consultez votre médecin.

Haut de page

 

Ce dictionnaire est édité par la société E-santé S.A., une société à vocation européenne présente en France et en Belgique par ses portails santé e-sante.fr, e-sante.be et e-gezondheid.be.

Le Portail Santé vous offre de l’information, il ne remplace pas votre médecin. Si vous souffrez ou présentez des symptômes, consultez votre médecin.

Haut de page