Bouffées de chaleur

Symptômes

Les bouffées de chaleur sont le résultat d'une dilatation des vaisseaux sanguins (vasodilatation) à la surface de la peau. Cela entraîne de temps à autre une augmentation subite de la température de l'épiderme, avec comme conséquence une sensation de chaleur intense.

Les bouffées de chaleur apparaissent instantanément et peuvent durer jusqu'à 30 minutes, ou même plus.

Elles se manifestent par une impression de chaleur au niveau du thorax, du cou et du visage, habituellement accompagnée de rougeurs localisées. Des sueurs et des frissons se manifestent aussi parfois.

Causes

Ménopause

La baisse graduelle d'hormones qui débute d'ordinaire vers la quarantaine entraîne une instabilité des vaisseaux sanguins. Les bouffées de chaleurs, phénomène tout à fait normal dans ces conditions, sont souvent accompagnées de sueur et peuvent survenir plusieurs fois par jour. Entre 50 % et 75 % des femmes en ménopause en ont.

Rosacée

Outre la ménopause, il s'agit de la cause la plus courante des bouffées de chaleur. D'origine encore inconnue, la rosacée est une maladie chronique de la peau qui se manifeste habituellement après l'âge de 30 ans, surtout chez les gens au teint pâle. On la reconnaît par des chaleurs intermittentes et des rougeurs sur les joues, le nez, le menton et le front. Des lésions semblables à de l'acné (pustules et boutons), des petites veines visibles à la surface de la peau (couperose), ainsi qu'un renflement du nez attribuable à un excès de tissus (rhinophyma) se manifestent aussi parfois. Dans certains cas, elle peut même causer une irritation et une rougeur des yeux.

Hyperthyroïdie

La thyroïde est une petite glande située à la base du cou, qui sécrète des hormones essentielles au bon fonctionnement de l'organisme. L'hyperthyroïdie est le fonctionnement excessif de la thyroïde, pour des raisons diverses. Cette maladie provoque une augmentation du métabolisme et, par conséquent, une surproduction de chaleur, laquelle s'élimine alors par la peau. En plus des bouffées de chaleur, on peut constater une perte de poids rapide, un appétit accru, des tremblements, une accélération du rythme cardiaque et l'apparition d'un goitre (bosse dans le cou due à l'augmentation de volume de la glande thyroïde).

Mastocytose

Rare maladie des mastocytes (variété de cellules de la peau) qui entraîne la surproduction d'agents chimiques provoquant une vasodilatation à la surface de la peau. Diarrhée, palpitations cardiaques et crampes abdominales sont les principaux autres symptômes de la mastocytose.

Tumeurs des glandes surrénales (phéochromocytome)

Ces tumeurs localisées aux reins, bénignes dans 90 % des cas, activent la sécrétion d'agents chimiques qui provoquent une vasodilatation. D'autres symptômes peuvent se présenter: nausées, étourdissements, vomissements, palpitations cardiaques et hypertension artérielle.

Tumeurs carcinoïdes

Tumeur très rare de l'intestin, qui cause une surproduction de sérotonine, un autre agent chimique qui provoque une dilatation des vaisseaux à la surface de la peau. Ce type de cancer se manifeste par des bouffées de chaleur, des sueurs, des crampes abdominales, de la diarrhée et de la difficulté à respirer.

Conseils pratiques

Éviter les éléments déclencheurs

Les gens atteints de rosacée et les femmes en ménopause doivent prendre quelques précautions. Ils doivent ainsi éviter le plus souvent possible les aliments brûlants et épicés, l'alcool, le café, le thé, les changements brusques de température (passer d'une pièce climatisée à la grosse chaleur, par exemple), les douches, les bains très chauds et le sauna. Tous ces éléments causent une vasodilatation à la surface de la peau et peuvent déclencher les bouffées de chaleur. L'émotion et le stress, ressentis lorsqu'on doit prendre la parole en public, par exemple, provoquent également des bouffées de chaleur chez ces personnes.

Porter des fibres naturelles

Les fibres synthétiques emprisonnent la chaleur et la transpiration pendant une bouffée de chaleur, ce qui empire les symptômes. Le coton, la laine et le lin permettent une meilleure ventilation du corps et laissent évaporer la sueur.

Se rafraîchir

Pour améliorer votre confort, gardez à votre disposition un éventail, un vaporisateur d'eau fraîche, des petites serviettes humides ou encore un petit ventilateur à piles que vous pourrez utiliser dès que se présentera la bouffée de chaleur.

Manger plus souvent

Cinq ou six casse-croûte par jour, plutôt que trois gros repas, permettront au métabolisme de conserver une vitesse régulière, ce qui évitera à l'organisme les augmentations de température.

Boire beaucoup d'eau

Six à huit verres d'eau fraîche par jour sont un autre bon moyen de garder votre corps à la bonne température, car ils lui évitent de produire trop de chaleur.

Attention au soleil

À la longue, les expositions au soleil ou aux lampes solaires occasionnent une dilatation des vaisseaux sanguins, ce qui augmente les symptômes de la rosacée et provoque la couperose. Oubliez le salon de bronzage et protégez-vous du soleil avec un écran solaire FPS 15, minimum.

Pour camoufler les rougeurs

Il existe des fonds de teint expressément conçus à cet effet. Renseignez-vous auprès d'une cosméticienne ou de votre pharmacien.

Supprimer les savons abrasifs et le gant de toilette

Si vous souffrez de rosacée, utilisez un savon doux, non parfumé, et de l'eau pour nettoyer votre visage. Rincez et essuyez avec une serviette douce. Appliquez ensuite une crème médicamentée (sur ordonnance) pour maîtriser les rougeurs et les lésions.

Quand consulter

Même si la très grande majorité des cas de bouffées de chaleur sont bénins, elles peuvent cacher un problème plus grave. Ne prenez pas de risque et consultez votre médecin.

Examen

Le médecin notera les détails importants et procédera à un questionnaire physique complet. Au besoin, d'autres examens seront envisagés, comme une prise de sang, une analyse d'urine et des tests radiologiques.

Traitement

Ménopause

Les bouffées de chaleur peuvent être contrôlées au moyen d'une hormonothérapie, pour remplacer les hormones naturelles.

Rosacée

Elle se maîtrise habituellement par des bêtabloquants qui diminueront considérablement les épisodes de rougeur et de bouffées de chaleur. De plus, une crème médicamentée servira à maîtriser les rougeurs, les pustules et les boutons. Comme la rosacée est une maladie chronique, ce sont des traitements à long terme.

S'il y a des vaisseaux sanguins à la surface de la peau (couperose), le médecin peut suggérer l'électrodessication pour les faire disparaître. C'est un traitement qui consiste à donner de petits chocs électriques qui iront brûler les vaisseaux dilatés. Ce traitement peut être fait directement dans le bureau du médecin. Les traitements au laser sont aussi très efficaces, mais, à la différence de l'électrodessication, ils ne sont pas payés par le régime d'assurance-maladie et ils coûtent cher. Le rhinophyma (renflement du nez par un excès de tissu) exige une chirurgie esthétique pour remodeler le nez.

Hyperthyroïdie

Les causes de l'hyperthyroïdie sont très nombreuses et chacune exige un traitement spécifique. Lorsque la thyroïde retrouve un fonctionnement normal, les bouffées de chaleur disparaissent.

Mastocytose

Cette maladie exige un traitement médicamenteux ou chirurgical, selon le type d'atteinte. Les bouffées de chaleur disparaissent au terme du traitement.

Tumeur des glandes surrénales, tumeur carcinoïde

Ces tumeurs exigent une ablation chirurgicale et, selon le cas, de la chimiothérapie ou de la radiothérapie ainsi qu'un traitement médicamenteux pour faire disparaître ou pour maîtriser les symptômes.

Source

  • Auteur : Dr Francois Bouchard, Dermatologue, Clinique de Dermatologie d'Alma
  • Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005
  • Dernière modification le 19-10-2015