Changement de couleur de la peau

Définition

Il arrive que des plaques blanchâtres ou brunâtres apparaissent sur la peau. Cela est dû à des problèmes de pigmentation de la peau. Il en existe deux types: l'hyperpigmentation (plaques foncées) et l'hypopigmentation (plaques claires).

L'hyperpigmentation est généralement causée par le chloasma (ou mélasma) ou le lentigo, tandis qu'il existe trois principales maladies qui causent de l'hypopigmentation: le vitiligo, le pityriasis versicolor et le pityriasis alba. Aucune de ces cinq maladies n'est contagieuse.

Voici comment elles se présentent:

Chloasma (ou mélasma)

  • larges taches brunâtres localisées le plus souvent au visage (plus rarement sur les bras);
  • devient plus apparent durant l'été, sous l'effet du soleil;
  • peut durer quelques mois ou plusieurs années;
  • peut disparaître spontanément;
  • s'observe surtout chez les femmes enceintes ou celle qui suivent une hormonothérapie.

Lentigo

  • petites taches beiges ou brunes;
  • apparaît surtout aux zones souvent exposées au soleil (visage, épaules, bras, dos des mains, jambes);
  • ne disparaît pas tout seul;
  • a tendance à augmenter en nombre et en dimension avec le temps;
  • aussi appelées "taches de vieillesse".

Vitiligo

  • plaques très blanches de taille variable sur le visage, les mains, la région génitale;
  • quelquefois sur tout le corps;
  • a tendance à persister et même à augmenter au fil du temps;
  • peut disparaître spontanément puis revenir, mais c'est plutôt rare.

Pityriasis versicolor

  • petites taches souvent rosées et sèches au début, avec démangeaison;
  • après quelques semaines, peut blanchir et la démangeaison disparaît;
  • siège surtout au dos, à la poitrine, aux bras et aux épaules;
  • peut disparaître spontanément, puis revenir;
  • survient surtout pendant l'été.

Pityriasis alba

  • petites plaques blanchâtres un peu sèches;
  • disparaît en général à la puberté;
  • localisé habituellement dans le haut du corps (visage, bras et épaules);
  • s'accompagne rarement de démangeaisons;
  • tendance à apparaître et à disparaître;
  • touche surtout les enfants de 6 à 12 ans.

Causes

Chloasma (ou mélasma)

Facteurs déclenchants. Les recherches médicales n'ont pas encore permis de déterminer avec certitude la cause réelle de cette maladie de la peau. Toutefois, certains facteurs risquent de déclencher les symptômes. Il s'agit des changements hormonaux associés à la grossesse (le chloasma est le fameux "masque de grossesse"), les contraceptifs oraux et l'hormonothérapie chez les femmes ménopausées. En outre, le soleil stimule aussi les cellules pigmentaires. Certains médicaments (surtout les antiépileptiques) influencent la réaction chimique des cellules de la peau.

Lentigo

Exposition solaire répétée. Avec les années, le soleil risque de modifier la chimie des cellules pigmentaires. Quand le lentigo apparaît, c'est le signe que la peau a reçu trop de soleil. S'il peut se manifester dès la trentaine, ce sont surtout les gens de plus de 50 ans qui en sont atteints. Plus il apparaît tôt dans la vie, plus le lentigo doit être considéré comme un facteur de risque du cancer de la peau.

Vitiligo

Hérédité. L'hérédité générale (oncles, tantes, frères, etc.) est responsable de 30 % des cas de vitiligo, qui est une maladie auto-immune chronique (c'est-à-dire une autodestruction des cellules pigmentaires).

Facteurs déclenchants. Lorsque l'hérédité n'est pas en cause, tout petit traumatisme à la peau (blessure, coupure, brûlure, coup de soleil intense) peut provoquer, chez certaines personnes, l'apparition d'une plaque de vitiligo à l'endroit touché. Entre autres, un grand choc émotionnel (deuil, divorce, perte d'emploi, etc.) est un autre facteur déclenchant. Le vitiligo peut aussi accompagner d'autres maladies auto-immunes, comme le diabète, l'anémie pernicieuse et la maladie d'Addison.

Pityriasis versicolor

Pityrosporum orbiculare. Il s'agit d'un champignon normalement présent sur la peau de tous les humains. Il se développe davantage durant les périodes chaudes et humides, surtout chez les gens âgés entre 20 et 45 ans. Les recherches médicales n'ont pas encore permis de savoir ce qui active vraiment son développement. Ce champignon est de la même famille que celui qui est responsable des pellicules.

Pityriasis alba

Eczéma. La communauté médicale croit qu'il s'agit d'une forme d'eczéma frustre (qui ne se manifeste pas comme les autres types d'eczéma) dont l'inflammation perturbe temporairement la pigmentation de la peau. Le pytiriasis alba accompagne parfois d'autres types d'eczéma.

Conseils pratiques

Tout d'abord, se rassurer

Les plaques, qu'elles soient pâles ou foncées, ne sont ni contagieuses ni dangereuses. Il n'y a pas raison de s'alarmer. D'ailleurs, le vitiligo et le pityriasis versicolor sont très répandus: environ 2 % de la population en est atteinte.

Pour calmer la démangeaison

La plupart du temps, une crème hydratante toute simple suffit pour faire disparaître la démangeaison. La calamine est contre-indiquée, car elle assèche la peau.

Se protéger du soleil

Les taches pâles et foncées rendent la peau plus fragile. Vous devez donc éviter les "surdoses de soleil", surtout aux heures les plus chaudes de la journée (entre 10 heures et 15 heures). Pour se protéger du soleil, il faut se couvrir de vêtements adéquats, d'un chapeau, préférer les endroits ombragés et utiliser de bons écrans solaires.

Utiliser un écran solaire d'un indice de protection d'au moins 15

Recherchez les écrans qui contiennent du Parsol 1789, du Parsol MCX ou du mexoryl (on peut les retrouver en combinaison). Ces substances protègent très bien des rayons UVA, qui sont associés à l'apparition des cancers de la peau. Et comme les rayons UVA et UVB traversent les nuages, appliquez l'écran solaire même les journées nuageuses du printemps, de l'été et de l'automne. Pour les enfants, utilisez les produits conçus expressément à leur intention. Et l'hiver, n'oubliez pas votre écran lorsque vous profitez du beau temps.

Traiter le pityriasis versicolor

Si vous souffrez de cette maladie, sachez qu'on peut faire disparaître les taches avec un produit à base de sulfure de sélénium ou de pyréthione de zinc. Autrement dit, avec un shampooing anti-pelliculaire! (par exemple: Head and Shoulders, Selsun, Nizoral). Appliquez-en sur tout le haut du corps (à partir du cou jusqu'à la ceinture). Laissez reposer 15 à 20 minutes, puis rincez. Appliquez une fois par jour pendant une semaine. Comme le champignon risque de réapparaître au bout de quelque temps, faites régulièrement des traitements d'entretien; une fois par mois suffit.

Quand consulter

Lorsque des taches apparaissent sur votre peau.

Examen

Le médecin prendra note des informations pertinentes et procédera à un examen clinique. La plupart du temps, cela suffit pour poser un diagnostic.

Traitement

Chloasma (ou mélasma)

Son traitement repose sur trois éléments: un écran solaire, un agent blanchissant et le temps.

L'écran solaire sert à protéger la peau contre la propagation des plaques, tandis que l'agent blanchissant (une crème à base d'acide rétinoïque, d'hydroquinone ou de concentré de vitamines C) pâlit les tâches.

Si elles demeurent, il est possible d'utiliser des crèmes camouflantes. Il existe même des cliniques de camouflage où l'on apprend toutes les astuces pour cacher ces plaques.

Dans certains cas, on pourrait faire appel à des traitements laser. Il faut savoir que ce traitement n'est pas couvert par l'assurance-maladie.

Lentigo

Il n'existe pas de traitement pour faire disparaître ces taches. Toutefois, on peut les faire pâlir avec une crème à base d'acide rétinoïque, d'hydroquinone ou de concentré de vitamine C. On peut aussi les masquer avec du maquillage. Si les taches incommodent vraiment le patient, le traitement au laser peut les faire disparaître les taches, bien que cela soit souvent fastidieux et coûteux. Comme ces taches peuvent être un indice du cancer de la peau, il faut être particulièrement prudent avec le soleil et suivre les conseils d'usage.

Vitiligo

Cela peut se traiter avec des crèmes de cortisone, efficaces dans un certain nombre de cas. On peut également recourir à la photothérapie au PUVA, une combinaison de médicaments (le psoralène) et de rayons UVA. La pigmentation peut revenir à la normale, ou presque, après de nombreuses séances (ces séances ont lieu dans le cabinet du dermatologue ou dans certains hôpitaux). Mais il est possible que les taches reviennent un jour malgré ce traitement. Pour les camoufler, votre médecin saura alors conseiller des produits qui colorent temporairement la peau.

Pityriasis versicolor

Une crème ou une lotion en vaporisateur antifongique sera prescrite si le problème persiste. Dans les cas graves et persistants, le médecin peut prescrire des antifongiques par voie orale.

Pityriasis alba

Il n'y a pas de traitement spécifique, car les plaques partent habituellement à la puberté. En attendant, le cas échéant, une crème à la cortisone (à faible concentration) servira à calmer la démangeaison.

Source

  • Auteur : Dr Jacques Charbonneau, Dermatologue, Centre Hospitalier des Vallées de l'Outaouais, Hull
  • Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005
  • Dernière modification le 19-10-2015