Lentigos solaires

Définition

On les appelle communément "taches de vieillesse". C'est toutefois une erreur de les désigner ainsi, car les lentigos solaires n'ont absolument rien à voir avec le vieillissement. C'est le soleil qui en est responsable. En effet, des expositions répétées sans protection solaire, qu'il y ait ou non coup de soleil, favorisent l'apparition de lentigos. Une personne qui n'irait jamais au soleil n'aurait pas de lentigo. La preuve, c'est que ces taches n'apparaissent pas aux endroits qui ne sont pas exposés, comme les seins, les fesses, les aisselles et les organes génitaux.

Les premiers lentigos surviennent habituellement vers la trentaine ou la quarantaine. Pratiquement tout le monde en a un jour ou l'autre. Toutefois, les personnes qui sont souvent dehors (jardiniers, cultivateurs, golfeurs, skieurs, adeptes du bronzage, etc.) et celles qui ont une peau génétiquement plus pâle et plus fragile (les rousses et les blondes) sont les plus sujettes.

En soi, les lentigos solaires ne sont pas dangereux pour la santé; il n'est donc pas nécessaire de consulter un médecin. Toutefois, ils peuvent se transformer en cancer de la peau si on ne les protège pas du soleil. Notons que tout cancer de la peau détecté au début peut être guéri presque complètement, d'où l'importance de porter attention à ses lentigos solaires.

Symptômes

On reconnaît les lentigos solaires de la façon suivante:

  • taches beiges, pâles au début qui ont tendance à brunir avec les années;
  • apparaissent seuls ou en groupe de trois ou quatre;
  • de forme ronde ou ovale, de petite ou de grande dimension (en moyenne 1 cm de diamètre);
  • localisés aux endroits exposés au soleil (bras, mains, poitrine, visage, dos, épaules, jambes);
  • ne disparaissent pas tout seuls;
  • s'accompagnent quelquefois de taches blanches appelées hypomélanoses actiniques (contrairement aux lentigos, elles ne peuvent se transformer en cancer);
  • augmentent en nombre avec les années si on ne se protège pas du soleil.

Causes

L'abus de soleil

Les cellules mélanocytes ont pour fonction de fabriquer de la mélanine, substance qui colore la peau et la protège contre les ultraviolets. L'abus de soleil peut graduellement provoquer une surproduction de mélanine, ce qui entraîne la formation de taches beiges, les lentigos solaires. Le soleil peut également en interrompre la production, d'où les taches blanches qui accompagnent parfois les lentigos.

Conseils pratiques

Se protéger du soleil

Afin de prévenir l'apparition de lentigos ou empêcher qu'ils ne s'aggravent, le mieux serait de ne plus s'exposer au soleil, ce qui est pratiquement impossible. Qui plus est, un minimum de soleil est nécessaire pour la santé. À ce sujet, les spécialistes affirment qu'une exposition non protégée de 15 minutes sur une surface de 20 cm, le dos de la main par exemple, trois fois par semaine, suffit amplement à fournir à l'organisme la vitamine D dont il a besoin.

Si vous vous exposez davantage, vous devez vous protéger contre les rayons ultraviolets. Portez un chandail à manches longues et des pantalons. La peau du cuir chevelu étant très sensible, portez toujours une casquette ou un chapeau, surtout si vous n'avez pas beaucoup de cheveux. Évitez le soleil au moment où il est le plus fort, soit entre 10 heures et 15 heures.

Bien choisir son écran solaire

Choisissez-en un dont l'indice de protection est d'au moins 15 (30 si vous avez la peau plutôt pâle). Recherchez les écrans qui contiennent du parsol 1789, du parsol MCX ou du meroxyl (on peut les trouver en combinaison). Ces substances protègent très bien contre les rayons UVA, associés à l'apparition des cancers de la peau. De plus, comme les rayons du soleil traversent les nuages, appliquez l'écran solaire même pendant les journées grises du printemps, de l'été et de l'automne. L'hiver, n'oubliez pas votre crème lorsque vous profitez du beau temps. En plus de protéger les lentigos déjà présents, une bonne crème solaire peut prévenir l'apparition d'autres taches.

Protéger ses enfants

Saviez-vous que 80 % des dommages causés à la peau surviennent avant l'âge de 18 ans? Protégez dès maintenant vos enfants du soleil, à l'aide d'une bonne crème solaire (indice 30) et en limitant le temps d'exposition. Par conséquent, veillez à ce qu'ils portent toujours un chapeau et un tee-shirt à manches longues et, si possible, qu'ils jouent à l'ombre. Lorsqu'ils se baignent, insistez pour qu'ils portent aussi un chapeau et un tee-shirt par-dessus leur maillot; réappliquez de la crème solaire dès qu'ils sortent de l'eau. Évitez les expositions aux moments les plus chauds de la journée. Et n'oubliez pas que le soleil reste dangereux tout au long de l'année.

Se maquiller

Les lentigos et les taches blanches ne disparaissent pas. S'ils vous gênent, vous pouvez les camoufler à l'aide d'un fond de teint ou d'une crème autobronzante selon le cas. Demandez conseil à une esthéticienne.

Quand consulter

  • Un lentigo a changé d'apparence : noircissement de la tache ou points noirs à l'intérieur, tache en relief ou contour qui devient irrégulier.
  • Un lentigo est fragile : par exemple, il se met à peler ou il saigne quand on le frotte un peu.
  • Vos lentigos solaires vous semblent inesthétiques.

Examen

En plus de l'examen physique, une biopsie (prélèvement d'un petit morceau de lentigo) peut être nécessaire pour diagnostiquer un cancer de la peau. C'est un prélèvement qui se fait habituellement dans le cabinet du médecin, sous anesthésie locale.

Traitement

Les personnes qui le souhaitent peuvent entreprendre divers traitements pour tenter de faire disparaître ces taches. Plusieurs moyens s'offrent à elles.

Certaines crèmes, à base d'acide rétinoïque (dérivé de la vitamine A), d'hydroquinone ou de concentré de vitamine C peuvent donner de bons résultats à long terme, faire pâlir ou même disparaître les lentigos solaires, si la personne prend soin de se protéger du soleil.

Par ailleurs, l'azote liquide (brûlure par le froid), différents agents chimiques (ceux qu'utilisent les cliniques d'esthétique pour faire un "peeling") et le laser peuvent être utilisés. Ces trois types de traitement détruisent la couche superficielle de la peau, enlevant ainsi le lentigo (cela cause une légère sensation de brûlure qui ne dure que cinq minutes). Il est recommandé de s'adresser à un dermatologue, car ces techniques peuvent laisser des taches blanches si elle sont mal exécutées. Ici encore, se protéger du soleil reste essentiel après le traitement.

S'il s'agit d'un cancer de la peau (le carcinome et le mélanome sont les plus courants), il faut procéder à une chirurgie sous anesthésie locale ou générale afin d'enlever le lentigo malin au complet. Si le lentigo malin est situé sur le visage, c'est un chirurgien-plasticien qui fait l'intervention afin que les cicatrices soient les moins visibles possible. Les médecins mesurent l'épaisseur du lentigo prélevé (plus il est épais, plus le cancer est grave) et vérifient si les ganglions sont touchés afin de déterminer à quel stade en est la maladie. Selon les résultats, des traitements de chimiothérapie ou de radiothérapie peuvent être requis. Rappelons que, pris à temps, le cancer de la peau se soigne très bien.

Source

  • Auteur : Dr Pierre Ricard, Dermatologue, Institut de Dermatologie, Montréal
  • Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001
  • Dernière modification le 19-10-2015