Verrues cutanées

Définition

La verrue est une petite excroissance de la peau qui peut apparaître sur presque toutes les régions du corps

Une verrue cutanée peut siéger sur la main, le coude, le genou, le visage, le pied.
De consistance molle, la verrue est recouverte d'une couche cornée qui lui donne une certaine rugosité.

Elle disparaît généralement de façon spontanée. Sa durée de vie est d'environ deux ans. Elle peut prendre plusieurs formes et peut être plane, filiforme, en chou-fleur, en grappe ou en mosaïque.

Types

En dehors de la verrue vulgaire, les verrues les plus fréquentes sont les suivantes.

Verrue plane

  • généralement sur le visage, les mains et les jambes;
  • moins volumineuse que la verrue vulgaire.

Condylome

  • petite verrue siégeant sur les organes génitaux et le pourtour de l'anus.

Verrue plantaire

  • localisée sous le pied, elle pousse vers l'intérieur et peut donc passer inaperçue au début. Le poids du corps et le fait de marcher ont pour effet de l'enfoncer encore plus profondément. Généralement, c'est la douleur qui fera prendre conscience de sa présence.

Molluscum contagiosum

  • excroissance cutanée translucide percée d'un point en son centre;
  • extrêmement contagieux, il peut contaminer une classe de maternelle très rapidement;
  • généralement localisé dans les plis cutanés, tels que les aisselles et les coudes, mais parfois sur les bras;
  • touche surtout les jeunes enfants.

Causes

Généralement d'origine virale

Les différents virus responsables sont tellement nombreux qu'il serait impossible de les nommer tous.

Transmission par contact direct.

Cela se produit en général chez les personnes qui ne possèdent pas les anticorps nécessaires pour se protéger, soit parce qu'elles sont déjà malades, comme les malades du sida, soit parce qu'elles ont une déficience immunitaire.

Auto-inoculation ou auto-contamination

La verrue plane est un bon exemple de ce type de contamination parce qu'elle peut se propager facilement à d'autres endroits si, par exemple, on la coupe en se rasant.

Certains lieux publics

Les verrues plantaires peuvent s'attraper en marchant pieds nus au gymnase, à la piscine, dans une salle de bains ou une douche. Mais, là encore, il faut avoir une certaine déficience immunitaire.

Conseils pratiques

  • Utiliser un produit en vente libre.
    Plusieurs produits peuvent faire disparaître les verrues (acide salicylique, acide lactique).
    Appliquez-en un dès l'apparition de la verrue, afin d'éviter qu'elle ne se propage.
    Ne l'utilisez pas sur le visage.
  • Éviter les remèdes de "grand-mère".
    Vous pourriez, sans le vouloir, aggraver votre problème.
  • Ne pas appliquer de pansement adhésif.
    Le fait de tirer dessus pour l'enlever peut abîmer la peau et donc, entraîner une contamination.
  • Ne pas confondre la verrue avec un petit cor.
    Traiter le petit cor comme tel peut causer des brûlures ou laisser des cicatrices.

Quand consulter

  • Vous avez utilisé des produits en vente libre sans succès.
  • La verrue vous gêne.
  • Vous pensez que vous ou votre enfant avez un mollusum contagiosum.

Examen

Le médecin cherchera à savoir si d'autres membres de votre famille ont des verrues ou en ont déjà eues dans le passé et si vous souffrez d'une déficience immunitaire.

Il vous explique ensuite quelles sont les précautions élémentaires à prendre pour éviter la propagation.

Traitement

Le traitement est choisi en fonction du type de verrue, de son extension et de sa localisation. Comme il s'agit d'un virus, le médecin peut être obligé d'essayer plusieurs traitements avant d'obtenir la disparition complète de la verrue. Aucun traitement n'offre une garantie à 100 %.

Dans certains cas, lorsque la verrue n'est pas douloureuse, le médecin peut décider de ne pas la traiter.

  • Verrucides
    Le médecin peut prescrire un verrucide, également en vente libre. Très efficaces, ces produits qui brûlent la verrue s’appliquent directement sur celle-ci au moyen d’un pinceau ou d’une petite spatule.   
  • Azote liquide (cryothérapie)
    Il s'applique directement sur la verrue, ce qui a pour effet de détruire par le froid la verrue puis le virus par réaction inflammatoire.
    Par la suite une cloque, qui peut être très douloureuse, apparaît à l'emplacement de la verrue.
  • Intervention chirurgicale
    Elle peut être pratiquée dans la plupart des cas, sauf dans les cas de verrue plantaire, car la cicatrisation se fait mal sous le pied.
  • Traitement au laser
    Très efficace, le traitement au laser permet de détruire complètement la verrue par la chaleur.
    S'il ne provoque aucun saignement, il est en revanche très douloureux et peut laisser des cicatrices.
    C'est pourquoi il est plutôt considéré comme une solution de dernier recours.
  • Injection de bléomycine
    Également considérée comme solution de dernier recours, l'injection de bléomycine s'applique à tous les types de verrues.
    L'injection, qui se fait directement à la base de la verrue, est très douloureuse.
  • Molluscum contagiosum
    Ce type de verrue nécessite un traitement particulier.
    Il doit être traité dès l'apparition des premières excroissances cutanées afin d'éviter la propagation ; elles doivent être éliminées une à une.
    Pour ce faire, le médecin peut utiliser l'azote liquide ou encore anesthésier la peau avec une crème, pour ensuite gratter chaque excroissance à l'aide d'une curette.

Source

  • Mise à jour: Dr Philippe Presles
  • Auteur: Dr Pierre Ricard, Dermatologue, Institut de Dermatologie, Montréal
  • Source: Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media,2001
  • Dernière modification le 24-05-2016