Anémie

Définition

Les globules rouges sont des cellules du sang qui assurent le transport de l'oxygène à travers l'organisme. L'hémoglobine qu'ils contiennent est la protéine qui leur permet de jouer ce rôle.

Dans des conditions normales, le taux d'hémoglobine est maintenu dans l'organisme selon un équilibre strict. Lorsque cet équilibre est rompu, l'hémoglobine est à la baisse et l'anémie s'installe. L'anémie est donc, par définition, une diminution anormale du nombre de globules rouges du sang et de leur teneur en hémoglobine.

Par conséquent, en présence d'anémie, le sang perd de sa capacité à transporter l'oxygène. Le fer, la vitamine B12, l'acide folique et la vitamine C sont essentiels à la production des globules rouges.

Symptômes

Il existe de multiples formes d'anémie. Les symptômes communs à la plupart d'entre elles sont les suivants:

  • pâleur du teint;
  • fatigue;
  • perte d'énergie;
  • somnolence;
  • maux de tête;
  • dans les cas plus graves, accélération du rythme cardiaque, respiration courte et étourdissements.

Causes

Les causes de l'anémie sont fort nombreuses. Nous en présentons quelques-unes.

Menstruations

Les femmes qui sont menstruées peuvent être sujettes à l'anémie dite ferriprive, causée par une carence en fer, en raison des pertes menstruelles qu'elles connaissent chaque mois. L'anémie peut être plus grave si les menstruations sont abondantes, les femmes conservant alors très peu ou pas du tout de fer en réserve.

Grossesse

Le foetus puise dans les réserves maternelles de fer et de vitamines, rendant le terrain propice à la carence et à l'anémie.

Maladies

Certaines maladies engendrent des hémorragies persistantes, telles que celles du tube digestif : gastrite, ulcère gastrique, cancer de l'estomac, inflammation de l'intestin, ...

Alimentation pauvre en fer

Prise de médicaments spécifiques

Chez quelques personnes, certains médicaments peuvent occasionner des saignements gastro-intestinaux (aspirine, anti-inflammatoires), d'autres peuvent entraîner un problème d'absorption du fer ou des vitamines (antiacides, contraceptifs oraux, médicaments contre l'arthrite, etc.)

Végétarisme strict

Il conduit à une carence en vitamine B12. Cette vitamine n'est présente que dans les aliments de source animale (viande, poisson, oeufs, produits laitiers). Chez les non-végétariens, les carences sont pratiquement inexistantes, car les réserves assurent la formation des cellules sanguines pendant au moins cinq ans.

Carence en acide folique (vitamine B9)

L'acide folique est présent dans un grand nombre d'aliments, mais surtout dans le foie et les légumes verts crus. Une alimentation variée en légumes crus en assure normalement une dose suffisante.

Alcoolisme, cirrhose du foie

Les personnes qui boivent de grandes quantités d'alcool peuvent faire de l'anémie, car elles mangent moins. Par conséquent, elles ont généralement des carences en fer et en acide folique.

Ablation chirurgicale d'une partie ou de tout l'estomac (gastrectomie)

Cette situation peut provoquer une mauvaise absorption du fer et de la vitamine B12 par l'organisme.

Maladies diverses

Les maladies inflammatoires chroniques, telles que le lupus, la polyarthrite rhumatoïde et la maladie de Crohn, l'insuffisance rénale, les problèmes de la glande thyroïde (hypothyroïdie) ou d'autres maladies endocriniennes ainsi que certains cancers, entre autres, nuisent généralement au processus de formation des globules rouges.

Conseils pratiques

Avoir une alimentation à bonne teneur en fer

Ce conseil vaut pour tout le monde, mais surtout pour les adolescentes qui commencent à être menstruées et les femmes. Le fer le plus facilement absorbé se trouve dans la viande, la volaille et le poisson. D'autres aliments, comme les légumes, les fruits, les céréales (celles du commerce sont toutes enrichies de fer), les oeufs et les noix contiennent aussi du fer, mais il est moins bien absorbé. Pour faciliter l'absorption de ce fer, on peut le consommer avec de petites quantités de viande, de volaille ou de poisson, ou encore avec un aliment contenant de la vitamine C (agrumes, kiwi, etc.).

Par contre, n'absorbez pas de fer sous forme de suppléments si votre médecin considère que vous n'en avez pas besoin. Pris à fortes doses, les suppléments de fer entraînent de la constipation et des selles noires. Plus grave encore, la prise inutile de suppléments de fer pourrait camoufler un problème sérieux, comme, par exemple, un saignement de l'appareil digestif.

Prendre des suppléments vitaminiques pendant la grossesse

Les médecins prescrivent généralement à leurs patientes enceintes, dès le début de la grossesse, des multivitamines contenant notamment du fer et de l'acide folique afin de prévenir l'anémie qui pourrait survenir pendant la grossesse.

Consommer de la vitamine C
Les oranges, les pamplemousses, les citrons et les kiwis sont des fruits qui fournissent de grandes quantités de vitamine C. Celle-ci aide l'organisme à assimiler le fer. Une façon simple de consommer de la vitamine C consiste, par exemple, à boire un verre de jus d'orange avec les céréales du matin.

Pratiquer le végétarisme avec discernement
Il est possible que les végétariens qui ne consomment ni viande, ni poisson, ni oeufs, ni produits laitiers fassent de l'anémie parce qu'ils manquent de vitamine B12. Cette vitamine est essentielle à la multiplication des cellules, dans l'organisme et, par voie de conséquence, à la production de globules rouges et d'hémoglobine. Si vous êtes végétarien et que vous ne mangez aucun de ces aliments, veillez à prendre des suppléments de vitamine B12. Votre médecin et votre pharmacien peuvent vous conseiller sur les doses adéquates.

Évaluer sa consommation d'aspirine et d'anti-inflammatoires
Ces médicaments sont connus comme étant irritants pour l'estomac. Si vous devez en prendre régulièrement, à cause de douleurs chroniques par exemple, voyez avec votre médecin si vous êtes considéré comme une personne susceptible d'avoir des saignements d'estomac. Si c'est le cas, il pourra vous proposer d'autres médicaments, comme de l'acétaminophène, pour vous soulager.

Quand consulter

  • Vous présentez un ou plusieurs des symptômes suivants: pâleur du teint, fatigue, perte d'énergie, somnolence, maux de tête, accélération du rythme cardiaque, respiration courte et étourdissements.
  • Des gens de votre entourage vous trouvent pâle et l'air fatigué.
  • Vous remarquez que vos selles sont noires ou contiennent du sang. Consultez un médecin sans attendre.

Examen

Le médecin interroge le patient sur ses habitudes alimentaires et sur sa consommation de médicaments. Il fait ensuite un examen physique complet, puis il prescrit une prise de sang et des épreuves de laboratoire spécifiques pour déterminer s'il y a de l'anémie et, le cas échéant, en trouver la cause.

Traitement

Carence en fer

En premier lieu, le médecin détermine et corrige si possible la cause de la carence en fer. En second lieu, il compense le déficit en fer au moyen d'un supplément de fer (en comprimés ou en solution) administré par voie orale à raison de 100 mg une à trois fois par jour selon la tolérance, jusqu'au rétablissement qui se produit généralement après six à huit semaines de traitement. Une fois l'anémie corrigée, l'administration de fer sera poursuivie pendant quelques mois afin de reconstituer les réserves. Les selles prennent habituellement une coloration noire pendant le traitement.

Ablation chirurgicale d'une partie ou de tout l'estomac (gastrectomie)

Le traitement de l'anémie consiste à administrer du fer par voie intramusculaire ou intraveineuse.

Maladies diverses

Dans la plupart de ces cas, l'anémie vient le plus souvent au second plan après la maladie causale. Si la maladie est traitée, le problème d'anémie se règle dans la plupart des cas. Si la maladie est chronique et que l'anémie sous-jacente entraîne des symptômes graves comme une accélération du rythme cardiaque, une respiration courte et des étourdissements, une transfusion sanguine peut se révéler nécessaire.

Source

  • Auteur : Dr Elias Nouh, Hémato-oncologue
  • Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001


  • Dernière modification le 19-10-2015