Ebola ¦ Maladie à virus Ebola

Définition

Il s’agit d’une maladie infectieuse qui est due à un virus appelé Ebola. Ce virus se retrouve normalement auprès de certains animaux de la brousse, comme des chauves-souris particulières.

De temps en temps, il fait son apparition parmi d’autres animaux sauvages comme  les singes et se transmet entre ceux-ci. Alors que le virus ne tue pas les chauves-souris, il peut être mortel pour les singes. Ces animaux peuvent transmettre le virus à l’homme, chez lequel il déclenche la maladie appelée Ebola.

Localisation

La maladie se localise dans les pays de l’Afrique de l’Ouest parce que le virus y est présent en permanence auprès des chauves-souris. Le passage occasionnel vers l’homme se fait dans ces pays où vivent ces chauves-souris. Il n’est pas exclu que des cas isolés de maladie humaine d’Ebola puissent apparaître aussi dans nos pays. En effet des personnes ayant séjourné dans les pays africains touchés reviennent après avoir éventuellement contracté le virus et tombent malades après leur retour.

Transmission

Le virus se transmet par des liquides biologiques sécrétés par le corps de personnes ou animaux malades ou décédés de la maladie Ebola. Une personne entrant en contact avec ces liquides (p.ex. salive, urines, vomis) contenant le virus peut alors transporter ce virus, par l’intermédiaire de ses mains le plus souvent, dans son corps (transport main-bouche). Le virus se multiplie alors dans le corps et provoque la maladie.

Est-ce que le virus se transmet par l’air, en inspirant par exemple l’air expiré d’une personne malade ou lorsque cette personne éternue ?

Aucune transmission par l’air n’a été démontrée actuellement. Par pure précaution les personnes qui soignent les malades Ebola mettent quand-même des masques filtrants pour écarter toute possibilité d’inhalation du virus.

A quel moment une personne peut-elle transmettre le virus ?

Il a été démontré que seules les personnes montrant des signes évidents de maladie peuvent transmettre le virus. Ce sont toujours des signes très graves comme la température très élevée (plus que 38,5 degrés). A part les malades, les personnes décédées hébergent toujours le virus dans leur cadavre. Le fait de manipuler ou de toucher des cadavres risque aussi de transmettre la maladie. Il s’agit d’une voie de transmission importante en Afrique vu les rituels funéraires dans ces régions. Les personnes ayant survécu à une infection d’Ebola peuvent transmettre les virus encore durant des semaines après guérison, par un contact sexuel non protégé.

Peut-on attraper la maladie quand on est assis dans un avion dans lequel se trouve une personne avec cette maladie ?

La maladie se transmet uniquement quand la personne est malade et ceci ne se fait que par les liquides corporels de la personne malade. Si on n’a pas été en contact avec ces liquides corporels, il n’y a pas de danger d’infection.

Une personne ayant eu des contacts avec une personne ou un animal suspectés d’être infectés par le virus Ebola, doit-elle être hospitalisée tout de suite ?

Ces personnes doivent rester chez elles à la maison et se surveiller elles-mêmes. Elles doivent en informer l’Inspection Sanitaire et surveiller leur température deux fois par jour pendant 3 semaines après le contact suspect. Si après 3 semaines la maladie ne s’est pas manifestée, on peut exclure un contact avec le virus.

Est-ce qu’il y a des personnes qui attrapent ou transmettent plus facilement la maladie ?

La maladie peut affecter toute personne indépendamment de sa race, de son âge et de son sexe. Le fait d’avoir une peau de couleur noire n’influence pas la susceptibilité d’attraper le virus.

Est-ce qu’on risque d’attraper le virus, si on est assis à côté d’une personne qui avait séjourné dans un pays où sévit la maladie ?

La maladie n’est transmissible que d’une personne malade à une autre personne. La transmission ne peut se faire que par contact avec la personne malade ou avec des liquides biologiques provenant de cette personne malade. Tant qu’une personne ne montre pas de signes de maladie, elle n’est pas infectieuse. La possibilité d’attraper cette maladie dans les pays concernés est très faible. Le simple fait d’avoir séjourné dans un de ces pays ne laisse pas conclure à une infection.

Temps d'incubation

Le temps pendant lequel le virus se trouve à l’intérieur du corps et s’y multiplie sans provoquer des signes de maladie s’appelle temps d’incubation. Ce temps est variable d’une maladie virale à l’autre. Pour la maladie Ebola il se situe entre 2 et 21 jours, le plus souvent entre 5 et 10 jours. Une personne qui est infectée par le virus, peut donc mettre entre 2 jours et 3 semaines à éprouver les premiers signes de la maladie. Si après 3 semaines suivant un contact suspect aucun signe de maladie ne s’est manifesté, on peut considérer que la personne n’est pas infectée par le virus.

Symptômes

Le virus provoque une température plus élevée que 38,5 degrés, des maux de tête, diarrhée, vomissements, douleurs abdominales ; des saignements peuvent apparaître. Au cas où quelqu’un qui avait des contacts avec une personne malade, montre ces signes, il est hospitalisé dans une unité spéciale et y est traité. Un peu plus de la moitié des personnes décèdent.

Recommandations

Il n’y a pas de contre-indication formelle à voyager dans ces pays. La possibilité d’attraper un virus Ebola est extrêmement faible. Beaucoup de pays recommandent à leurs ressortissants de ne pas y aller si ce n’est pas absolument nécessaire. Cela vient du fait qu’il faut s’attendre à un risque plus élevé dans les hôpitaux de ces pays de rencontrer le virus. Si on tombait malade pour toute autre raison et qu’on devrait alors être hospitalisé, le risque d’attraper ce virus lors d’une hospitalisation dans ce pays serait bien plus élevé.

A retenir au sujet de la transmission du virus Ebola

  • Seulement une personne ayant des signes de maladie bien visibles peut transmettre le virus !
  • Le virus ne se transmet que par les liquides corporels ! Il ne se transmet pas par l’air !
  • Dernière modification le 28-09-2015