Zika ¦ Maladie à virus Zika

Ce virus est à prendre au sérieux. S’il affecte une femme enceinte, il pourrait être responsable de malformations du système nerveux central de l’embryon (microcéphalie).

Définition

La maladie à virus Zika est une maladie à transmission vectorielle. C’est une infection virale transmise à l’homme par des moustiques infectés. Le virus Zika est responsable de la fièvre Zika chez l’homme. Son nom provient de la forêt Zika en Ouganda où il a été identifié pour la première fois en 1947.

Ce virus est à prendre au sérieux. S’il affecte une femme enceinte, il pourrait être responsable de malformations du système nerveux central de l’embryon (microcéphalie).

La maladie à virus Zika touche les zones tropicales où vivent d’importantes populations de moustiques. On sait que le virus circule en Afrique, en Amérique latine, en Asie du Sud et dans le Pacifique occidental.

Transmission

Transmission par une piqûre de moustique infecté

Le virus Zika est transmis à l’homme par une piqûre d’un moustique infecté. Il s’agit de moustiques du genre Aedes, le même type de moustique qui propage la dengue, l’infection à virus Chikungunya et la fièvre jaune.

Seules les femelles piquent. Elles sont susceptibles de piquer pendant la journée, bien que leur activité maximale se situe surtout tôt le matin et en fin d'après-midi.

Transmission par voie sexuelle

Les centres de contrôle et de prévention des maladies aux États-Unis a confirmé la transmission du virus ZIKA par voie sexuelle.

Symptômes

Le virus Zika se manifeste par des symptômes sans gravité de type grippal:

  • fièvre,
  • douleurs articulaires,
  • douleurs musculaires,
  • fatigue,
  • maux de tête.

D’autres signes peuvent s’ajouter:

  • éruptions cutanées,
  • vomissements,
  • conjonctivite,
  • douleur derrière les yeux,…

Les symptômes apparaissent 3 à 12 jours après la piqûre. Ces symptômes disparaissent généralement en 2 à 7 jours.

Traitement

Il n’existe pas de traitement spécifique pour soigner la maladie du virus Zika.

Les symptômes de la maladie à virus Zika peuvent être atténués en:

  • prenant des médicaments contre la douleur et la fièvre,
  • vous reposant,
  • buvant beaucoup d’eau.

Par contre, l’aspirine n’est pas conseillée tant que le diagnostic d’une infection par le virus de la dengue n’est pas écarté, en raison du risque de saignements.

Si les symptômes s’aggravent, il faut consulter un médecin.

Complications

Des investigations et des recherches sont encore nécessaires pour parler des complications.

Microcéphalie chez les foetus

Les autorités sanitaires enquêtent actuellement sur un lien possible entre la maladie à virus Zika chez la femme enceinte et la microcéphalie chez le nouveau-né.

La microcéphalie est une anomalie du nourrisson qui se caractérise par une taille anormalement petite du crâne par rapport à la taille du corps. Elle est souvent associée à des retards mentaux.

Si vous êtes enceinte et craignez d’avoir contracté la maladie à virus Zika, consultez votre médecin qui fera un suivi étroit pendant la grossesse.

Syndrome de Guillain-Barré chez les adultes

Les autorités sanitaires enquêtent également sur un lien possible entre la maladie à virus Zika et le syndrome de Guillain-Barré.

Le syndrome de Guillain-Barré est une atteinte du système nerveux. Elle se caractérise par une faiblesse musculaire voire une paralysie progressive au niveau des bras et des jambes, qui peut atteindre les muscles respiratoires.

Vaccination

Il n’existe aucun vaccin pour se protéger du virus Zika.

Pays touchés

Les pays d’Amérique latine sont aujourd’hui particulièrement touchés, ainsi que les Caraïbes :

  • Brazil
  • Cape Verde
  • Colombia   
  • El Salvador
  • Fiji
  • Guatemala   
  • Mexico
  • New Caledonia
  • Panama   
  • Paraguay
  • Samoa
  • Solomon Islands
  • Suriname
  • Vanuatu
  • Venezuela

Prévention

Prévenir les piqûres de moustiques

Pour se protéger de la maladie à virus Zika, il faut se protéger des piqûres de moustiques.

  • Utilisez des répulsifs pour votre peau et respectez le mode d'emploi figurant sur l’étiquette du produit. Il est déconseillé d'utiliser un répulsif à base de DEET pour les enfants âgés de moins de 3 mois, mais les femmes enceintes peuvent en utiliser.
  • Portez des vêtements qui protègent tout votre corps, y compris les bras et les jambes. En particulier aux heures où le moustique du virus Zika (Aedes) est le plus actif.
  • Imprégnez vos vêtements d'insecticides à base de perméthrine. Ce sont des insecticides non toxiques pour l’homme, mais très toxiques pour les moustiques, mouches, poux, puces,…
  • Dormez sous des moustiquaires imprégnées de répulsifs.
  • Vaporisez la pièce où vous dormez avec un insecticide en respectant les modalités d’emploi du produit.

Lutter contre la prolifération des moustiques

Pour éviter la prolifération des moustiques, il faut éliminer tous les endroits où les moustiques peuvent se reproduire.

Il faut vider, nettoyer ou couvrir tous les contenants susceptibles de retenir l’eau même en petites quantités comme :

  • les seaux,
  • les pots de fleurs,
  • les pneus,…

Abstinence ou préservatifs si vous revenez d’une zone infectée

Le ministère de la Santé recommande à tout homme ayant résidé ou voyagé dans une zone de transmission du virus ZIKA soit:

  • de s’abstenir de toute forme d’activité sexuelle avec sa partenaire enceinte,
  • d’utiliser systématiquement et correctement un préservatif lors des rapports sexuels et ceci jusqu’à la fin de la grossesse.

Recommandations

Les recommandations du ministère de la Santé sont actualisées en fonction de l’évolution des connaissances sur le virus Zika.

Recommandations pour les voyageurs

  • Le ministère de la Santé recommande à tout homme ayant résidé ou voyagé dans une zone de transmission du virus ZIKA soit:
    • de s’abstenir de toute forme d’activité sexuelle avec sa partenaire si elle est enceinte,
    • d’utiliser systématiquement et correctement un préservatif lors des rapports sexuels et ceci jusqu’à la fin de la grossesse.

  • L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande que les personnes qui reviennent de zones affectées par le virus Zika, même si elles ne présentent pas de symptômes, doivent se protéger sexuellement pendant 6 mois.

  • Le ministère de la Santé recommande aux voyageurs qui rentrent d'une zone infectée et présentent des symptômes correspondant à ceux de l'infection à virus Zika dans les 3 semaines qui suivent leur retour de prendre contact avec leur médecin.

Recommandations pour les femmes enceintes

  • Le ministère recommande aux femmes qui reviennent d'un pays touché par le virus Zika d'attendre au moins 2 mois avant d'essayer de tomber enceintes.

  • Le ministère de la Santé recommande aux femmes enceintes de ne pas voyager dans les pays concernés.

  • Le ministère de la Santé recommande aux femmes enceintes ayant voyagé dans des zones de transmission du virus Zika de préciser ce voyage lors de ses consultations prénatales afin d’être examinées et suivies de manière appropriée.

  • Le ministère de la Santé rappelle que les personnes qui voyagent dans des pays touchés par le virus Zika, et surtout les femmes enceintes ou qui envisagent de tomber enceintes, devraient prendre des mesures préventives pour réduire leur exposition aux moustiques.

Diagnostic

Le diagnostic ne peut être confirmé que par des analyses de laboratoire mettant en évidence la présence d’ARN viral dans le sang ou d’autres liquides biologiques, comme les urines ou la salive.

Le diagnostic doit être réservé aux personnes ayant voyagé dans une zone infectée et qui présentent des symptômes correspondant à ceux de l'infection à virus Zika.

Dans le cas des femmes enceintes, une surveillance échographique renforcée est préconisée.

3 laboratoires sont capables de faire le diagnostic au Luxembourg

Laboratoire National de Santé (LNS)

1, rue Louis Rech ¦ L-3555 Dudelange ¦
Tél.: (+352) 28.100-1
info@lns.etat.lu
www.lns.public.lu

Les laboratoire d'analyses médicales Ketterthill

8, avenue du Swing ¦ L-4367 Belvaux
Tél.: (+352) 488.288-1
www.ketterthill.lu
Pour trouver un centre Ketterthill proche de chez vous, consultez leur site internet.

Les Laboratoires Réunis

38, rue Hiehl ¦ L-6131 Junglinster
Tél. : (+352) 780.290-1
ics@labo.lu
www.labo.lu

Source

Cette fiche a été validée par la Direction de la Santé.

  • Dernière modification le 08-09-2016