Cancer du cerveau

Définition

La tumeur cancéreuse cérébrale ou plus basiquement cancer du cerveau a souvent une image dramatique, car il est vrai que les traitements actuels de ce cancer sont décevants. Pourtant, en matière de cancer du cerveau, il est important de distinguer les tumeurs primitives, les lymphomes et les métastases cérébrales, qui se traitent différemment et n'ont pas toutes le même pronostic.

Cancer du cerveau: les différentes tumeurs cancéreuses:

On peut distinguer trois cas de tumeur cancéreuse :

  • Le plus fréquent est représenté par les métastases, qui sont des tumeurs cancéreuses provenant de la dissémination à distance d'un autre cancer.
    Pour le cerveau, les métastases peuvent provenir du cancer du poumon, du sein, du côlon ou d'un mélanome malin. Les métastases sont en général multiples.
  • Les tumeurs primitives sont le plus souvent uniques. Toutes ne sont pas cancéreuses (les angiomes par exemples sont des tumeurs vasculaires bénignes).
  • Enfin, les lymphomes (maladie cancéreuse touchant les organes lymphatiques) peuvent avoir des localisations cérébrales.

Quand consulter

  • Des maux de tête persistants,
  • des troubles du comportement,
  • des vomissements inexpliqués,
  • un déficit moteur ou visuel,
  • des troubles du langage,
  • des crises d'épilepsie doivent faire consulter rapidement afin de rechercher une lésion cérébrale en général (qui peut être un accident vasculaire) ou une tumeur cérébrale.

Examen

Quand on suspecte lésion cérébrale, l'examen neurologique fait par le médecin est très important. Il permet parfois de préciser la localisation des lésions.

L'examen majeur reste toutefois le scanner. Il permet d'observer l'aspect de la lésion (accident vasculaire ou tumeur), son caractère unique ou multiple (en cas de métastases) et sa localisation.

Il n'est pas rare, lorsque persiste un doute sur la nature exacte de la tumeur ou sur son caractère cancéreux, de pratiquer une biopsie cérébrale.
Cet examen qui se pratique sous anesthésie générale consiste à prélever un petit fragment de la tumeur cérébrale.
La boîte crânienne n'a pas besoin d'être ouverte car l'aiguille à ponction est guidée grâce à un repérage préalable par scanner.

En cas de métastase, il faut également rechercher le cancer d'origine par une coloscopie, un scanner ou une fibroscopie pulmonaire, une mammographie, des dosages sanguins de marqueurs biologiques du cancer.

Traitement

  • En cas de métastases, le traitement du cancer est également celui de la tumeur d'origine, lorsque cela est possible.
    Si le cancer d'origine est connu et sensible à la chimiothérapie, on pourra éventuellement l'envisager pour le cerveau, sinon, une radiothérapie cérébrale sera réalisée.
  • En cas de cancer primitif, une chirurgie pourra être envisagée, en fonction de la taille et de la localisation, ainsi qu'une radiothérapie.
  • Pour un lymphome, le traitement du cancer passera par la radiothérapie et éventuellement la chimiothérapie en fonction de sa nature exacte.

Source

  • Auteur : Dr Renaud Guichard
  • Source : www.fnclcc.fr : Site de la Fédération Nationale des Centres de Lutte Contre Le Cancer. Questions sur le cancer, Editions Milan. Collection Les Essentiels Milan. Le cancer. Dr Rouessé, Editions Le Cavalier Bleu. Collection Idées Recues N°4. Le cancer, Pr Tubiana, Editions Puf. Collection Que Sais-Je ? N° 11.
  • Dernière modification le 19-10-2015