Problèmes causés par le décalage horaire

Définition

En principe, "être en décalage horaire", c'est perdre sa sensation de bien-être du fait du transport rapide à travers plusieurs fuseaux horaires. Il s'agit d'une réaction normale de l'organisme. Les fonctions de l'être humain sont désynchronisées par rapport au nouvel environnement.

La perturbation du sommeil est l'effet le plus marqué de cette désynchronisation de l'horloge interne. Les effets du décalage horaire ne sont pas un mythe, il s'agit d'un phénomène reconnu par la science. Tout le monde peut en être affecté. Certaines personnes sont naturellement plus résistantes et n'éprouvent que de légers symptômes, alors que d'autres, plus fragiles, seront perturbées pendant plusieurs jours.

Symptômes

Les effets du décalage horaire peuvent se manifester de diverses façons:

  • perturbation du sommeil (difficulté à s'endormir ou à rester endormi);
  • augmentation de la somnolence durant la période d'éveil;
  • diminution de la performance physique ou mentale;
  • augmentation de la fatigue;
  • troubles gastro-intestinaux;
  • malaises généraux.

Causes

Voyages transméridiens fréquents

Le personnel des compagnies aériennes, pilotes et agents de bord, ainsi que les gens d'affaires sont parmi ceux qui sont fréquemment incommodés par le décalage horaire puisque, de par la nature de leur travail, ils passent beaucoup de temps à bord des avions.

Horaires de travail rotatifs

Les employés qui travaillent de jour et de nuit en alternance sont également sujets à un phénomène qui s'apparente aux effets du décalage horaire.

L'âge. Plus on est âgé, plus les effets du décalage horaire se font sentir.

Sensibilité au changement d'habitudes

Les personnes qui ne tolèrent pas de modifier leurs habitudes, celles qui ne peuvent dormir que dans leur lit, par exemple, ont davantage de difficulté que les autres à surmonter les effets du décalage horaire.

Voyages vers l'est

Il semble qu'il soit plus facile de s'adapter à un nouveau fuseau horaire si l'on voyage vers l'ouest que vers l'est: vers l'ouest, on allonge la journée, on gagne des heures et l'organisme a plus de facilité à allonger sa journée qu'à la réduire.

Conseils pratiques

Essayer de s'adapter le plus rapidement possible à l'heure locale

C'est la première chose à faire. Il faut éviter de vivre au rythme de la région que l'on vient de quitter. Hâtez-vous de prendre le pouls de la vie locale, sortez s'il fait jour, mangez s'il est l'heure de manger et réglez votre montre à l'heure du pays où vous êtes. Cela facilitera la resynchronisation de votre horloge interne.

Faire une sieste si on en ressent le besoin

Mais faites votre choix: 30 minutes ou 2 heures. Pendant les 30 premières minutes, on dort d'un sommeil léger. Il vous sera plus facile de sortir de votre torpeur si on vous réveille à ce stade et vous aurez l'impression de vous être reposé. Par la suite, on entre dans la phase de sommeil profond. Il est alors plus sage d'attendre que le cycle de sommeil soit terminé, ce qui prend de une heure et demie à deux heures. À ce stade, le sommeil redevient léger et il est plus facile de se lever.

Minimiser les stimuli

Dans la mesure du possible, choisissez, pour dormir, une pièce fraîche, silencieuse et sans lumière.

Manger légèrement et bien s'hydrater

Évitez les repas lourds et riches en graisses, et buvez beaucoup d'eau. Si vous suivez ces conseils, vous éviterez l'apparition de symptômes désagréables. Mais rappelez-vous que ce n'est pas ce que l'on mange qui facilite la resynchronisation de l'horloge interne, c'est plutôt l'heure à laquelle on mange.

Avant le départ

Prendre l'avion en étant reposé

Si vous êtes fatigué au départ, vous le serez davantage à l'arrivée. Les soirs précédant la date du départ, couchez-vous plus tôt. Si vous devez voyager de nuit, faites une sieste l'après-midi si vous le pouvez. Vous rattraperez ainsi votre manque de sommeil et vous serez mieux armé pour affronter les effets du décalage horaire.

Planifier des périodes de repos

Comme les effets du décalage horaire sont de plus en plus éprouvants avec l'âge, les personnes âgées qui voyagent doivent se réserver des périodes de repos. Elles ne doivent pas chercher à visiter 10 villes en 10 jours. Elles ne profiteraient pas de leur voyage.

Pendant le vol

Manger légèrement

On recommande aux voyageurs de manger légèrement pendant le vol. La possibilité de mouvement étant limitée, trop manger serait source d'inconfort pour le reste du vol.

Boire abondamment

Comme l'air est sec à bord des avions, buvez fréquemment de l'eau ou des jus de fruits pour garder l'organisme bien hydraté.

Ne pas abuser de l'alcool ou du café

Ce ne sont pas de bons choix pour garder l'organisme bien hydraté pendant le vol. Contrairement à l'eau ou au jus de fruits, l'alcool et le café déshydratent l'organisme. Buvez-en le moins possible.

Dormir, dormir, dormir

Si vous en êtes capable. Le fait de dormir pendant le vol permet d'arriver à destination plus reposé. Toutefois, le sommeil ne modifie en rien la physiologie de l'organisme et ne peut donc prévenir les effets du décalage horaire.

Recourir ou non aux somnifères ?

Certains voyageurs sont peut-être tentés de prendre un somnifère pour favoriser leur sommeil pendant le vol. Les médecins ne recommandent généralement pas de prendre des somnifères. Ils évaluent plutôt le cas de chaque patient individuellement en tenant compte de ses habitudes en ce qui concerne la consommation de nourriture et d'alcool. Le fait de prendre un somnifère (prescrit sur ordonnance, rappelons-le) après avoir mangé copieusement et consommé de l'alcool n'améliorera pas nécessairement votre état au réveil. Par ailleurs, si vous avez peur de prendre l'avion, si vous êtes anxieux, si vous souffrez d'insomnie, le médecin, s'il le juge approprié, pourra vous prescrire un somnifère pour vous donner la chance de vous reposer un peu.

Quand consulter

  • Votre état de santé vous inquiète et vous envisagez de faire un voyage prochainement.
  • Vous souffrez de troubles du sommeil, d'anxiété et vous envisagez de faire un long voyage en avion.

Examen

Les principales contre-indications d'un voyage en avion sont d'ordre cardiaque ou respiratoire. Le patient présentant l'un ou l'autre de ces troubles devrait s'assurer auprès d'un médecin qu'il peut partir sans risque. Le voyage en avion sera autorisé si le médecin considère que l'état du patient est bien maîtrisé par ses médicaments.

Traitement

En général, pour récupérer complètement d'un décalage horaire (c'est-à-dire rétablir la synchronisation complète avec le nouvel environnement), il faut compter une journée par fuseau horaire traversé. Ce qui ne signifie cependant pas qu'on ne peut rien faire!

Aucun traitement particulier
Il n'existe rien sur le marché à l'heure actuelle pour enrayer les effets du décalage horaire. Les produits ou comprimés qui prétendraient soulager ou prévenir les effets du décalage horaire sont proposés par des charlatans.

Source

  • Auteur : Dr Claude Thibeault, Omnipatricien, Directeur des Services de Santé au travail et d'aide aux employés chez Air Canada, Montréal
  • Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005
  • Dernière modification le 19-10-2015