Cancer primitif du foie (hépatocarcinome)

Définition

Le cancer primitif du foie (ou hépatocarcinome) est mal connu car souvent confondu avec les métastases émanant en fait de cancers dits "secondaires" du foie.

Les cancers que l'on appelle "primitifs" ont le foie lui-même pour origine. 

Les cancers dits "secondaires" ou également "métastatiques" du foie ont pour origine un cancer extérieur à cet organe.

Symptômes

Le problème des cancers du foie est qu'ils ne se manifestent que tardivement lorsqu'ils atteignent une taille importante.

Le premier signe est une douleur sous les côtes à droite, puis, quand le volume du foie est progressivement remplacé par de la tumeur, un ictère apparaît (jaunisse).

Causes

La cause principale est la cirrhose du foie, essentiellement due à l'alcool, mais il en existe d'autres, particulièrement les hépatites chroniques et l'hémochromatose.

Le virus de l'hépatite peut ainsi infecter le foie de façon aiguë, mais il peut aussi s'installer de façon chronique et active, provoquant une destruction progressive de celui-ci.

L'hépatite B est en diminution depuis la généralisation de la vaccination des personnes à risque. Pour l'hépatite C, il n'existe pas à l'heure actuelle de vaccin.

L'hémochromatose, quant à elle, est une maladie rare qui provoque une surcharge en fer de l'organisme.

A noter également qu'un cancer primitif peut survenir sur un foie sain. Le cancer primitif de cet organe se présente initialement comme une tumeur unique mais peut donner lors de son évolution ce qu'on appelle des tumeurs "filles" ou petites tumeurs satellites de la tumeur principale.

Quand consulter

Le problème des cancers du foie est qu'ils ne se manifestent que tardivement lorsqu'ils atteignent une taille importante.

Le premier signe est une douleur sous les côtes à droite, puis, quand le volume du foie est progressivement remplacé par de la tumeur, un ictère apparaît (jaunisse).

Il est donc important pour les patients cirrhotiques d'être suivis régulièrement par échographie, afin de détecter la tumeur avant qu'elle ne fasse parler d'elle.

Traitement

Le but dans un cancer du foie est de l'enlever chaque fois que c'est possible. S'il s'agit d'un cancer primitif unique l'état du foie sera probablement très dégradé par la cirrhose sous-jacente et le fait d'enlever la partie du foie qui contient la tumeur risque de conduire à une insuffisance hépatique mortelle. Une évaluation très précise de l'état général, de l'état du foie et des possibilités de résection est faite avant d'envisager toute chirurgie.

En dehors de la chirurgie, les autres thérapeutiques sont décevantes et n'ont en général qu'un rôle palliatif et non curatif. Il s'agit essentiellement de la chimiothérapie et des traitements locaux. Plusieurs techniques permettent d'agir directement sur la tumeur par voie externe, comme l'injection de substances chimiothérapiques ou d'alcool, la cryothérapie (traitement par le froid), la chaleur ou les micro-ondes. Ces traitements palliatifs peuvent ralentir l'évolution et la progression de la tumeur. Ils se font en général pendant un scanner afin de bien localiser la zone d'injection ou le positionnement de la sonde.

Source

  • Auteur : Dr Renaud Guichard
  • Source : Site de la Fédération Nationale des Centres de Lutte Contre Le Cancer ; www.fnclcc.fr ; " Questions sur le cancer ", Editions Milan, Collection Les Essentiels Milan ; " Le cancer ", Dr Rouessé, Editions Le Cavalier Bleu, Collection Idées Recues N°4 ; " Le cancer ", Pr Tubiana, Editions Puf, Collection Que Sais-Je ? N° 11.
  • Dernière modification le 19-10-2015