Gastro-entérite

Définition

La gastro-entérite correspond à une inflammation de la paroi de l'estomac et de l'intestin.

La gastro-entérite est essentiellement caractérisée par l'émission trop fréquente de selles liquides et abondantes. C'est la motricité de l'intestin qui est modifiée et qui perturbe la digestion des aliments ainsi que la flore bactérienne.

Si dans la plupart des cas, il s'agit d'un épisode bénin, il faut néanmoins être très vigilant chez le nouveau-né ou le petit enfant car il peut l'exposer au risque majeur de déshydratation. Celui-ci est d'autant plus important que la diarrhée est abondante et prolongée et que l'enfant est jeune.

Causes

  • Une infection: c'est la cause principale et dans la grande majorité des cas, c'est un virus qui en est à l'origine (rotavirus, adénovirus, entérovirus, parvovirus...). Les gastro-entérites d'origine virale surviennent par épidémies, surtout l'hiver, et sont très contagieuses.
  • Des bactéries peuvent également être responsables de diarrhées aiguës (salmonelles surtout, mais aussi staphylocoques, shigelles) et se transmettent souvent par l'intermédiaire d'aliments contaminés (essentiellement les charcuteries, les volailles, les oeufs, le lait non pasteurisé, les crèmes pâtissières, les glaces ou encore les fruits de mer). Les germes sont souvent transmis par les mains des personnes qui manipulent les aliments.
  • Un parasite: plus rarement, il s'agit d'une parasitose (amibiase, bilharziose, paludisme, etc.) qui se révèle au retour d'un voyage en pays tropical.
  • Des médicaments: certains antibiotiques ou des laxatifs pris en trop grande quantité peuvent entraîner une diarrhée aiguë.
  • Une intolérance alimentaire: l'intolérance aux poissons, comme le thon, entraîne un urticaire en plus des signes digestifs.
  • Une intoxication par des champignons vénéneux.

Conseils pratiques

  • Respecter l'hygiène alimentaire pour éviter les intoxications microbiennes, notamment en ce qui concerne la fraîcheur des produits et le respect de la chaîne du froid pour les surgelés.
  • Se laver régulièrement les mains. Pour prévenir la gastro-entérite chez l'enfant, il est fondamental de se savonner les mains avant et après chaque biberon et change. Ne pas porter la tétine ou la cuillère de l'enfant à la bouche.
  • Empêcher les enfants de boire à la bouteille ou de s'échanger les couverts en période d'épidémie.
  • Allaiter: le lait maternel est l'aliment le mieux toléré par l'intestin.
  • Stériliser les biberons: Ne pas se contenter de les laver avec une brosse.
  • Éviter crudités et eau non minérale en voyage.

Quand consulter

  • Association d'une diarrhée aiguë, de maux de ventre, de vomissements et de fièvre.
  • Mal de ventre isolé, ou fièvre isolée. Les signes de gastro-entérites ne sont pas toujours caractéristiques, surtout en période d'épidémie virale.
  • Symptômes d'emblée très intenses: diarrhée très abondante, fièvre élevée avec frissons, vomissements importants et maux de tête, pâleur, soif... Chez l'enfant, il faut s'alerter s'il est abattu, dort beaucoup, s'il a la bouche sèche, les yeux cernés et surtout si la peau garde l'empreinte du pli lorsqu'on la pince. Chez le bébé, une perte de poids brusque de 5 % ou plus est également un signe de gravité. Il existe alors un risque important de déshydratation et il faut appeler le médecin au plus vite.

Traitement

La priorité est de boire beaucoup pour empêcher ou corriger la déshydratation. Chez le bébé, on peut si besoin utiliser des solutions de réhydratation orale que l'on dissout dans 200 ml d'eau. Ces produits n'ont pas d'effet sur la diarrhée mais ils permettent d'en limiter les conséquences. Il faut surveiller le poids de l'enfant: si au bout de six heures de réhydratation, la perte de poids se poursuit, l'hospitalisation devient alors nécessaire.

En ce qui concerne le régime, si l'alimentation est possible, il faut privilégier les féculents (riz, pâtes, pommes de terre). Par contre, les crudités, laitages, fruits, plats épicés... sont à éviter formellement. Si les signes s'améliorent, la reprise de l'alimentation se fera progressivement après 48 heures, la réintroduction du pain et des produits lactés devant se faire en dernier.

Chez le bébé nourri au sein, il est le plus souvent conseillé de poursuivre l'allaitement. Chez l'enfant au biberon, le lait doit être remplacé par du lait sans lactose. Le lait normal ne sera réintroduit que progressivement après que la diarrhée ait disparue.

Le traitement spécifique est fonction des symptômes. En cas d'infection microbienne, le médecin prescrira un antibiotique intestinal (mais ce n'est pas obligatoire!). Les ralentisseurs du transit permettent de stopper rapidement les selles liquides (attention au lopéramide qui est contre-indiqué chez l'enfant de moins de 2 ans). Pour soulager la gêne abdominale, un traitement pour faciliter l'élimination des gaz peut être prescrit. En cas de douleurs, un antispasmodique peut être prescrit. En présence de vomissements, des anti-émétiques (médicaments contre les vomissements) peuvent être utilisés. De façon générale, les médicaments antidiarrhéiques ne sont pas recommandés chez les jeunes enfants. Seules les mesures de réhydratation sont essentielles. Dans tous les cas, un avis médical est indispensable.

Une petite mise au point sur l'usage du Coca-Cola® en cas de diarrhée aiguë: son usage pour lutter contre la déshydratation est de plus en plus controversé par les spécialistes ! Il s'avère en effet que sa composition est trop riche en sucre, trop pauvre en sel et trop concentrée. Si on tient malgré tout à l'utiliser, 500 ml de coca, 500 ml d'eau, 1/4 à 1/2 cuillère à café de sel de cuisine et 1 cuillère à café de jus de citron donne une solution acceptable....

Dans le cas d'une gastro-entérite classique, virale ou alimentaire, tout rentre généralement dans l'ordre en 3 jours environ.

Source

  • Auteur : Dr Sylvie Coulomb
  • Source : Pathologies hivernales épidémiques du nourrisson. E. Grimprel, B. Quinet, N .Parez. Masson 2000. Le Généraliste N° 2210 du 14/06/2002. Impact Pharmacien N° 70 du 07/11/2001.
  • Dernière modification le 19-10-2015