Affections fréquentes de la bouche

Définition

Parmi les affections fréquentes de la bouche, mentionnons la sécheresse, parfois associée à un mal de gorge, et la mauvaise haleine. Il y a également les aphtes (ulcères) qu'on retrouve parfois en grand nombre sur les gencives, sur la langue ou à l'intérieur des joues.

D'aspect très variable, les aphtes sont généralement bénins, bien que très douloureux. Des dépôts blanchâtres dans la bouche, dans la gorge et jusque dans les bronches s'observent dans le cas d'une infection à champignons nommée Candida albicans ou muguet.

Cette infection, peu fréquente chez les gens dont l'état de santé est normal, à l'exception des nourrissons et des personnes âgées et affaiblies, se rencontre plutôt chez des personnes malades, celles, par exemple, qui sont soumises à des traitements de chimiothérapie ou de radiothérapie. Enfin, la muqueuse buccale des fumeurs de longue date peut prendre un aspect blanchâtre par endroits. Cette lésion, qui se nomme leucoplasie, est précancéreuse.

Causes

Sécheresse de la bouche

  • Stress, qui diminue la production de la salive.
  • Hydratation insuffisante.
  • Vieillissement, qui entraîne une diminution de la production de la salive.
  • Certains médicaments, comme les antidépresseurs et les antihistaminiques.
  • Syndrome de Sjögren. Cette maladie entraîne une détérioration des glandes salivaires et rend la production de la salive à peu près inexistante.
  • Mauvaise haleine
  • Stress, qui modifie la composition de la salive.
  • Tabagisme, qui rend l'haleine des fumeurs facilement reconnaissable.
  • Mauvaise hygiène buccale, les caries dentaires, la gingivite (inflammation des gencives).
  • Jeûne. Une odeur d'acétone se dégage de l'haleine en période de jeûne.
  • Amygdales "cryptiques". Les cryptes, ou cavités qui se trouvent à la surface des amygdales, sont élargies chez certaines personnes. Des débris alimentaires mêlés de salive s'y déposent, formant des points blancs sur les amygdales.
  • Fruit de votre imagination! Vous pensez avoir mauvaise haleine, alors que ce n'est pas le cas!

Aphtes (ulcères)

  • Cause inconnue dans 80 % des cas. Elle pourrait être d'origine virale ou bactérienne avec une prédisposition familiale. Parmi les éléments déclencheurs possibles: la fatigue et le stress. On sait aussi que la carence en fer, en acide folique, en vitamine B12 ou en zinc peuvent quelquefois causer des ulcères. Tout comme les traumatismes buccaux (après une visite chez le dentiste), les maladies inflammatoires du système digestif (la maladie de Crohn, par exemple), certains médicaments (barbituriques, antiépileptiques) et les variations du cycle menstruel.

Conseils pratiques

Sécheresse de la bouche, mauvaise haleine

  • Boire beaucoup. Buvez beaucoup d'eau mais aussi des jus de fruits. Ce conseil est encore plus important si vous prenez des médicaments tels que des antidépresseurs ou des antihistaminiques, qui dessèchent la bouche.
  • Avoir une saine alimentation. Choisissez des aliments variés, en accordant une place importante aux fruits et aux légumes.
  • Ne pas abuser de café et de thé. Tout comme l'alcool, le café et le thé ont un effet déshydratant.
  • Ne pas abuser des gargarismes. Il est recommandé de se gargariser après les repas et avant de se coucher, après le brossage de dents. Sans plus. Les gargarismes sont en partie composés d'alcool (et d'arômes), lequel risque d'irriter les muqueuses de la bouche.
  • Pratiquer à la fois des exercices physiques et la relaxation. Ils permettent de minimiser les effets du stress.
  • Utiliser de la salive artificielle. Ce conseil est surtout utile si vous êtes atteint du syndrome de Sjögren ou si vous avez été soumis à la radiothérapie. On en trouve en vente libre en pharmacie (en atomiseur).

Aphtes (ulcères)

  • Prendre un analgésique léger. De préférence avant le repas, il atténuera la douleur et vous permettra de mieux vous alimenter. Des anti-inflammatoires peuvent aussi être utilisés, selon la dose recommandée par le fabricant.
  • Éviter les aliments trop chauds, très épicés ou salés. Ces aliments peuvent exacerber la douleur.
  • Ne jamais appliquer de sel directement sur l'ulcère. Le sel augmentera la sensation de brûlure et il risque d'aggraver votre problème. Vous pouvez toutefois vous rincer la bouche à l'eau salée.
  • Ne pas brûler l'ulcère. N'appliquez pas d'aspirine, ni de nitrate d'argent sur l'ulcère, ce qui vous ferait souffrir inutilement, sans hâter la guérison.
  • Utiliser des médicaments en vente libre. Vous trouverez en pharmacie un gel pour soulager la douleur, c'est une gélatine à appliquer sur l'ulcère qui empêche le contact avec l'air et les aliments.
  • Faire attention à la contagion. Votre ulcère est peut-être contagieux. Ne prenez pas de risques: si vous avez des doutes, ne partagez pas votre verre, votre tasse, vos couverts ou votre brosse à dents. Et évitez d'embrasser les gens.
  • Être patient. Vos ulcères ou aphtes guériront d'eux-mêmes au bout de 7 à 10 jours.

Quand consulter

  • Votre état général se détériore, vous avez de la fièvre, vous êtes fatigué, vous perdez du poids et vous avez de la difficulté à manger.
  • Vous constatez, au toucher, la présence de ganglions (bosses) au niveau du cou.
  • Vous avez l'impression d'avoir un corps étranger dans la gorge.
  • Votre bouche ou votre gorge est tapissée de nombreux points blancs ou d'une membrane blanchâtre.
  • Vous avez un ulcère dans la bouche depuis plus de 10 jours.

Examen

La palpation de la région de la tête et du cou ainsi qu'une inspection visuelle permettent d'identifier la majorité des problèmes. Pour examiner la gorge, le médecin peut se servir d'un endoscope, tube souple ou rigide contenant un faisceau de fibres optiques. Si nécessaire, une analyse du sang, des épreuves de laboratoire et des examens radiologiques peuvent être demandés. En cas de lésion, telles une leucoplasie ou une tumeur, des biopsies s'imposeront.

Traitement

Une hydratation adéquate, une saine alimentation, du repos, de l'exercice pratiqué régulièrement, des séances de relaxation et l'abandon du tabac viendront à bout de la plupart des problèmes de mauvaise haleine, de sécheresse de la bouche et de maux de gorge passagers. Les amygdales cryptiques d'un patient qui souffre de maux de gorge chroniques, en plus d'avoir mauvaise haleine, peuvent être retirées chirurgicalement. Un antifongique sera prescrit pour éliminer le Candida albicans.

Pour les aphtes qui ne guérissent pas, il s'agira d'identifier et de traiter la cause. En outre, des médicaments à base de cortisone pour supprimer l'inflammation (Kenalog-Orabase) pourront être prescrits. IL arrive aussi que les médecins demandent au pharmacien de préparer des gargarismes médicamentés (antihistaminiques, antifongiques, cortisone et antibiotiques).

Source

  • Auteur : Dr Yves Dugré, Oto-rhino-laryngologiste, Centre Hospitalier Régional de Trois-Rivières
  • Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005
  • Dernière modification le 28-09-2015