Fatigue des yeux

Définition

La fatigue des yeux est souvent due à une lassitude à l'effort. En général elle n'est pas grave. Elle peut aussi indiquer une affection oculaire chez les enfants ou un problème de vieillissement chez les personnes de plus de 50 ans. Dans des cas plus rares, la fatigue oculaire est due à la présence d'une maladie ou à la prise de médicaments.

Symptômes

Les symptômes se manifestent par des yeux qui chauffent, qui piquent ou qui brûlent, parfois par une sensation de lourdeur dans les paupières ou par une pression dans l'oeil.

Quelquefois, la fatigue oculaire peut s'accompagner de maux de tête, d'étourdissements et de nausées.

Causes

Environnement

  • air conditionné;
  • système de chauffage;
  • fumée de cigarette ou en usine;
  • poussière industrielle ou autre.

Type d'activité

  • passer plusieurs heures par jour devant la télévision ou un terminal vidéo;
  • travailler régulièrement à l'ordinateur; 15 % des personnes qui travaillent longtemps à l'ordinateur éprouvent de la fatigue oculaire; 20 minutes devant un écran d'ordinateur causent, chez plus de 60 % des personnes, une fatigue des yeux accompagnée de maux de tête, d'étourdissements et parfois même de nausées.

Vieillissement

  • principal responsable de la fatigue oculaire après 50 ans; le corps sécrète moins de larmes, ce qui cause un assèchement des yeux.

Déviation ou faiblesse de l'oeil

  • strabisme latent ou phorie, c'est-à-dire un problème de mise au point de la vision, caractérisé par une tendance à la déviation externe ou interne de l'oeil. La personne qui en souffre a de la difficulté à garder les yeux alignés, on dira qu'elle " louche ";
  • spasme d'accommodation ou vue qui s'embrouille, qui provient d'une difficulté de l'oeil à faire sa mise au point, que ce soit de près ou de loin. Cela se produit surtout chez l'enfant de sept ou huit ans, lorsqu'il regarde trop longtemps au tableau de l'école;
  • insuffisance de convergence, une autre faiblesse de l'oeil rencontrée chez l'enfant, qui ne parvient pas à bien voir de près avec ses deux yeux en même temps. Ainsi, dans l'effort d'essayer de lire, sa vision se brouille et il finit par avoir mal à la tête;
  • l'hypermétropie, ou anomalie de la vision qui a pour résultat de ne pas voir de près, et l'astigmatisme, un défaut de la courbure de la cornée, peuvent, lorsque non corrigés, générer une fatigue des yeux, dans leur effort à bien voir.

Maladies ou médicaments

  • certaines maladies peuvent amener une sécheresse dans les yeux;
  • polyarthrite rhumatoïde;
  • médicaments, tels les diurétiques;
  • antidépresseurs, tels que l'atropine, le lithium et le bentylol.

Conseils pratiques

  • Appliquer des compresses d'eau tiède sur les paupières, si les yeux sont secs. Vous pouvez également laisser couler un filet d'eau tiède dans chacun des yeux. Il n'est pas nécessaire d'utiliser de l'eau stérile: celle du robinet convient. Assurez-vous que l'eau n'est pas trop chaude.
  • Utiliser des larmes artificielles. Elles calmeront temporairement les yeux sensibles et irrités. Vous les trouverez en vente libre à la pharmacie.
  • Battre des paupières et cligner des yeux. La tendance à fixer le regard, sur un écran d'ordinateur ou de télévision, par exemple, fait oublier de battre des paupières et cause la déshydratation des yeux. Clignez souvent des yeux, afin de rétablir leur film lacrymal.
  • Humidifier l'air de la chambre durant la nuit. Installez un humidificateur ou placez un bol d'eau sur le radiateur de votre chambre. Vos yeux resteront plus humides pendant votre sommeil. Vous éviterez ainsi de vous réveiller avec les yeux rougis, collés ou qui brûlent.
  • Prévoir une pause de travail à l'ordinateur. Détournez-vous de l'écran, durant quelques minutes, après chaque heure de travail. Vous diminuerez ainsi le risque de fatiguer vos yeux à fixer trop longtemps un écran cathodique.
  • Améliorer son environnement de travail. Abaissez la luminosité de votre écran d'ordinateur ou installez un écran antireflet. Réglez-en l'intensité, de sorte que les lettres soient beaucoup plus contrastées que le fond de l'écran. La hauteur de votre bureau devrait être adaptée à votre taille et l'écran rapproché du clavier afin de diminuer le champ visuel.
  • Ne pas fréquenter des lieux pollués. Ils peuvent augmenter la sécheresse des yeux: fumée de cigarettes, chaufferette dans l'auto, air conditionné, poussière.
  • Consulter quand il y a un problème. Souvent les gens regrettent de n'avoir pas vu un médecin plus tôt, car l'examen n'est pas douloureux et le remède est efficace.

Quand consulter

  • Vos yeux sont irrités, rouges, secs, démangent et pleurent abondamment.
  • Vous avez la vue qui s'embrouille.
  • Vous avez des migraines quand vous lisez.
  • Vous voyez des taches brillantes et des zigzags scintillants.
  • Vous êtes très sensible à la lumières.
  • Vous souffrez de polyarthrite rhumatoïde et vous avez la bouche sèche.

Examen

Afin de déterminer le degré de sécheresse de vos yeux, le médecin vous fera passer le test de Shirmer ou de Rose Bengale, qui consiste à évaluer le degré de sécheresse des yeux (on met une petite bande de papier buvard dans le coin interne de l'oeil et on mesure après quelques minutes la longueur du papier imprégnée par les larmes).

Pour les cas de strabisme ou autres déviations de l'oeil, un examen spécialisé de la vue sera effectué.

Enfin, il est recommandé de faire passer un examen oculaire complet aux enfants vers l'âge de quatre ans, parfois plus jeune.

Traitement

Traitement habituel
Dans 99 % des cas de fatigue des yeux, des larmes artificielles ou un lubrifiant en pommade seront prescrits. Des médicaments plus spécifiques pourront aussi être prescrits en présence de problèmes majeurs de sécheresse de l'oeil.

Déviation et faiblesse de l'oeil
Pour traiter les problèmes de strabisme et d'insuffisance de convergence, le médecin prescrira des exercices de rééducation de la motricité des yeux, exécutés sous la surveillance d'un technicien (un orthoptiste) pour améliorer la vision avec les deux yeux.
Dans le cas de spasmes d'accommodation, il sera recommandé à l'enfant de se détendre, de changer d'activité ou de fermer les yeux quelques instants, afin de ramener la vision normale. Le port de lunettes sera conseillé pour corriger l'hypermétropie et l'astigmatisme.

Source

  • Auteur : Dr Claude Duguay, Ophtalmologiste, Centre Hospitalier Régional de Rimouski
  • Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005
  • Dernière modification le 19-10-2015