Otite

Définition

L'otite est l'un des problèmes les plus fréquents chez les enfants d'âge préscolaire, surtout chez ceux âgés entre six mois et trois ans, qui ont tendance à souffrir d'allergies ou d'infections des voies respiratoires. À cinq ans, les trois quarts des enfants auront souffert d'au moins une otite.

L'otite est le résultat d'une infection de l'oreille moyenne et de la trompe d'Eustache, petit conduit d'une longueur d'environ 4 cm et dont le diamètre, chez le jeune enfant, est à peine plus gros que celui d'un spaghetti. La trompe d'Eustache relie la gorge aux oreilles. Quand elle se bouche, il se produit une pression douloureuse qui fait bomber le tympan. Vers cinq ou six ans, le diamètre de la trompe d'Eustache s'élargit. Par conséquent, en cas d'infection, l'écoulement du liquide se fait plus facilement. C'est l'une des raisons pour lesquelles moins de 10 % des enfants souffrent d'otites après cet âge.

Les otites moyennes, celles dont souffrent surtout les jeunes enfants, sont situées derrière le tympan et se manifestent par une inflammation.

Symptômes

Même si elles sont souvent asymptomatiques, elles sont généralement accompagnées des symptômes suivants:

  • écoulement blanchâtre et malodorant, si le tympan est perforé;
  • fièvre et douleur, si le tympan n'est pas perforé;
  • diminution de l'ouïe.

Causes

Virus et bactéries. Les otites sont causées par un virus ou une bactérie dans l'oreille moyenne. Chez le jeune enfant, la trompe d'Eustache se bouche régulièrement. Par conséquent, il se crée une irritation et un milieu favorable à la propagation des microbes.

Conseils pratiques

En prévention

  • Jeter les cotons-tiges. Le cérumen a pour but de protéger le tympan des corps étrangers et des infections. Si vous enlevez le cérumen à l'aide d'un coton-tige, vous en poussez une partie au fond de l'oreille, près du tympan, ce qui peut entraîner une obstruction du conduit auditif. De plus, vous pouvez provoquer une otite externe en blessant les parois du conduit auditif avec le coton-tige. Utilisez plutôt un linge et ne nettoyez que l'intérieur du pavillon de l'oreille.
  • Bien choisir la garderie. Les enfants de moins de cinq ans qui fréquentent une garderie sont exposés à une grande variété de bactéries et de virus. Choisissez une garderie qui accueille six enfants ou moins. Les garderies qui reçoivent sept enfants ou plus constituent des lieux de transmission plus importants. Toutefois, si vous êtes satisfait de la garderie de votre enfant, il est inutile de le transférer dans un service plus petit.
  • Ne pas surchauffer la maison. Maintenez les pièces de la maison à une température moyenne de 18° à 20° C, particulièrement la nuit. Si vous dépassez ce seuil et si vous utilisez de surcroît un humidificateur qui produit plus de 45 % d'humidité, vous favorisez l'apparition de moisissures et d'acariens qui contribueront à provoquer des réactions inflammatoires du nez et de la gorge pouvant dégénérer en otite chez les jeunes enfants.
  • S'abstenir de fumer dans la maison. La fumée de cigarette est très irritante et peut entraîner, chez les enfants comme chez les adultes, une inflammation du nez et de la gorge qui, éventuellement, pourra se propager jusqu'aux oreilles.
  • Faire boire l'enfant dans un verre. Entre 10 et 14 mois, les enfants se montrent très intéressés à boire dans un verre. C'est la période idéale pour cesser l'usage de biberons, surtout ceux pris au coucher. Si vous persistez à donner à boire dans un biberon après cet âge, vous favorisez la multiplication des bactéries dans la bouche, causée par les résidus des liquides absorbés comme le lait. Ainsi, le risque pour votre enfant de souffrir d'une congestion des voies respiratoires et de contracter une otite moyenne est plus élevé.
  • Allaiter. Il existe aujourd'hui des données scientifiques suffisantes pour affirmer que l'allaitement maternel réduit le taux d'infections respiratoires chez les jeunes enfants. Le recours exclusif à l'allaitement au sein pendant les premiers mois de la vie a pour effet de protéger l'enfant contre les otites. Ce bienfait persiste au-delà de la période d'allaitement proprement dite.

Soulagement

  • Offrir un analgésique. Soulagez votre enfant en lui donnant un analgésique, tel que le paracétamol (15 mg par kilo toutes les 4 à 6 heures). Ce produit fera baisser sa fièvre et calmera la douleur temporairement. Ne tardez pas à faire vérifier l'état du tympan par un médecin si les malaises persistent.
  • Appliquer de la chaleur. Vous pouvez placer une bouillotte d'eau chaude sur l'oreille douloureuse. Il n'est pas conseillé de le faire si votre enfant a moins de cinq ans, à cause des risques de brûlure.
  • Donner à boire. Faites boire de l'eau et des jus à votre enfant afin de soulager ses symptômes. Le fait d'avaler régulièrement contribue à dégager la trompe d'Eustache. Les actions de mâcher et de bailler remplissent la même fonction.

Quand consulter

  • Votre enfant fait de la fièvre et se plaint de douleur à l'oreille.
  • La douleur modifie son comportement. Il refuse de manger, n'arrive pas à dormir, est irritable et pleure sans cesse.
  • Vous constatez une diminution de l'ouïe.
  • Votre enfant a reçu une ordonnance d'antibiotiques, mais vous ne remarquez aucune amélioration après 48 ou 72 heures.

Examen

Le médecin examine les oreilles de l'enfant à l'aide d'un otoscope, petit appareil muni d'un dispositif d'éclairage qui permet de vérifier l'état du tympan. En présence d'une otite, le tympan apparaîtra rouge et bombé.

Si l'enfant fait des otites à répétition, le médecin pourra proposer de le faire examiner par un oto-rhino-laryngologiste (O.R.L.), spécialiste des problèmes de l'oreille, du nez et de la gorge.

Traitement

Généralement, on traite l'otite à l'aide d'un antibiotique administré oralement, sous forme de sirop, de une à trois fois par jour, pendant une période qui peut varier entre cinq et dix jours, selon le produit choisi. L'antibiotique permet d'éliminer les bactéries responsables de l'otite. Il importe de suivre le traitement jusqu'à la fin, même si les symptômes ont disparu, afin d'éviter que l'otite ne se manifeste à nouveau les jours suivants.

Une otite moyenne non traitée, ou dont le traitement n'a pas été respecté, peut entre autres se transformer en mastoïdite, complication sérieuse qui se manifeste par une douleur intense derrière le pavillon de l'oreille et une diminution de l'audition.

Dans les cas d'otites répétées (quatre ou plus pendant une période de six mois), un traitement préventif à l'aide d'antibiotiques (d'une durée de six à douze semaines) peut être indiqué. Dans certains cas, une paracentèse du tympan est proposée. Cette intervention, réalisée sous anesthésie générale chez les jeunes enfants, consiste à insérer un minuscule tube dans le tympan afin de créer un conduit artificiel qui équilibrera les pressions de part et d'autre de la membrane tympanique. Les tubes peuvent soit tomber d'eux-mêmes, soit être enlevés au bout de deux ans.

Source

  • Auteur : Dr Robert L.Thivierge, Pédiatre
  • Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001
  • Dernière modification le 19-10-2015