Sensibilité à la lumière

Définition

Nous éprouvons tous une certaine sensibilité à la lumière. Par exemple, en sortant du cinéma lorsqu'il fait soleil, par exemple. L'oeil doit alors s'adapter au changement de luminosité, provoquant quelquefois un certain inconfort. Tout cela est naturel. Les gens qui ont le teint pâle et les yeux bleus sont particulièrement sensibles à la lumière.

Mais il existe un phénomène qui nécessite une attention médicale, c'est la photophobie. Elle se définit comme étant une sensibilité à la lumière qui va jusqu'à provoquer de la douleur.

Symptômes

D'autres symptômes peuvent l'accompagner:

  • maux de tête;
  • éblouissement;
  • sensation d'irritation des yeux.

Causes

  • Affections de l'oeil telles que: conjonctivite, blépharite (infection de la paupière), uvéite (inflammation des tissus à l'intérieur de l'oeil), glaucome, corps étrangers, abrasion (irritation de la surface de l'oeil avec un objet), etc. En fait, presque toutes les maladies occulaires peuvent, à un degré plus ou moins marqué, causer de la photophobie.
  • Maladies généralisées. La rougeole provoque une petite kératite (inflammation de la cornée). L'arthrite et d'autres maladies inflammatoires peuvent s'accompagner d'une uvéite et, conséquemment, de photophobie.
  • Certains médicaments. La plupart des médicaments instillés dans l'oeil provoquent une photophobie plus ou moins marquée. En outre, des produits comme les bêtabloquants (pour l'hypertension artérielle) peuvent entraîner une photophobie chez certaines personnes.
  • Verres de contact. Ils peuvent causer des microtraumatismes dans les yeux qui, à la longue, risquent d'entraîner de la photophobie.
  • Facteurs externes. Un vent particulièrement chaud et sec, certains gaz (bombes lacrymogènes) et le poivre de Cayenne. Sans oublier le smog: quand l'air est beau et sec, les rayons du soleil descendent en ligne droite pour être immédiatement absorbés par la terre. Mais les jours où il y a beaucoup d'humidité et de poussière dans l'atmosphère, les rayons frappent ces particules et sont déviés directement dans les yeux. D'où la douleur plus ou moins intense, même si le soleil semble tamisé.
  • Cataractes. Sans nécessairement parler de photophobie (car il n'y a pas de douleur), certains types de cataractes se manifestent par un éblouissement marqué.

Conseils pratiques

  • Éviter de se frotter les yeux. Cela aggrave la situation.
  • Identifier la cause et la corriger. Par exemple, si c'est le cas, vous devrez enlever le corps étranger ou vos lentilles cornéennes.
  • Soulager la douleur. Appliquez des compresses d'eau froide sur les yeux. Des analgésiques pourront également vous aider. N'utilisez pas de médicaments sans en connaître les indications et les effets. Demandez toujours l'avis du spécialiste.
  • Porter des lunettes de soleil. Il existe d'excellents verres anti-UV. Choisissez ceux qui offrent une protection sur le côté des yeux. La couleur a une importance très relative; cependant, pour les sports de neige, la couleur orange est recommandée, car elle accentue les accidents de terrain (on voit mieux les bosses). Les verres polarisés coupent les reflets du soleil et sont très utiles pour le nautisme, le ski et autres sports de neige.

Quand consulter

  • Les symptômes sont apparus brusquement.
  • Les symptômes se manifestent de façon modérée depuis deux ou trois jours.
  • Vous êtes traité pour une maladie des yeux et vous ressentez des douleurs.
  • Vous portez des lentilles cornéennes et souffrez de photophobie.
  • Vous êtes sujet au glaucome et vous ressentez une douleur aux yeux et une baisse de vision.
  • Vous souffrez d'arthrite ou d'une maladie inflammatoire.
  • Vous êtes diabétique et vous remarquez une modification visuelle ou un inconfort oculaire. Par ailleurs, un examen ophtalmologique annuel est systématiquement recommandé à tous les diabétiques.

Examen

Le médecin procédera à un examen oculaire complet. Dans la plupart des cas, il sera en mesure d'identifier la cause et de suggérer un traitement adéquat.

Traitement

Affections de l’œil
Des antibiotiques seront nécessaires s'il y a une infection. En cas d'inflammation, on pourra utiliser des anti-inflammatoires. Quant au glaucome, il est traité par des médicaments qui font diminuer la pression dans l’œil.

Maladies généralisées
Le médecin tentera de maîtriser la maladie qui provoque la kératite, l'uvéite ou la photophobie. Il arrive parfois que les dommages aux yeux soient irréversibles. Il s'agira alors de protéger les yeux, notamment en recommandant le port de verres fumés.

Certains médicaments
Si les médicaments causent une photophobie trop marquée, le médecin pourra modifier l'ordonnance.

Verres de contact
Si les verres de contact sont responsables du problème, il faut les enlever tant qu'il persiste. Dans la plupart des cas, il n'y a pas de récidive.

Cataractes
Une intervention chirurgicale est nécessaire pour remplacer le cristallin par une lentille intraoculaire (cristallin artificiel).

Source

  • Auteur : Dr Jacques Lemire, Ophtalmologiste, Centre Hospitalier de l'Université de Montréal
  • Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005
  • Dernière modification le 19-10-2015