Trouble de la vision

Définition

Il est normal que la vue change avec l'âge. À partir de la quarantaine, la plupart des gens commencent à moins bien voir de près ou à avoir la vue embrouillée. Leur vision dans l'obscurité devient plus incertaine. C'est souvent à cet âge que l'on commence à porter des lunettes.

La myopie (mauvaise vision de loin), la presbytie (mauvaise vision de près) et l'hypermétropie (mauvaise vision de loin et de près) ne sont pas des maladies de l’œil à proprement parler. Ce sont des anomalies dues à l'hérédité ou au vieillissement.

Il existe toutefois des maladies qui affectent la vision en entraînant une diminution graduelle ou brutale, partielle ou totale de la vue, accompagnée ou non de douleurs aux yeux ou de maux de tête.

Causes

Diminution graduelle de la vision

  • Cataractes. Le cristallin, petite lentille à l'intérieur de l’œil, devient graduellement opaque, ce qui donne l'impression d'être dans le brouillard. Les personnes de plus de 70 ans, les personnes diabétiques et celles qui s'exposent au soleil depuis des années sont particulièrement touchés. Mais une cataracte peut se développer en tout temps, même à la naissance.
  • Rétinopathie diabétique. Chez les diabétiques, de petits vaisseaux éclatent dans le fond de l’œil et ne nourrissent plus la rétine, ce qui diminue progressivement la vision.
  • Glaucomes. Pour une raison encore inconnue, les conduits qui drainent les liquides aqueux à l'intérieur de l’œil peuvent se rétrécir et s'obstruer. Il en résulte donc une pression interne qui risque de détruire les fibres optiques, endommageant graduellement la vision. Il existe divers types de glaucomes. Le glaucome chronique entraîne une diminution très subtile de la vue. Au début, seule la vision périphérique (sur les côtés) est touchée, de sorte que bien des gens ne s'en rendent pas compte. Selon les statistiques, le glaucome chronique touche 4 % des plus de 40 ans. Il est souvent d'origine héréditaire. Le glaucome aigu, beaucoup plus rare, cause des douleurs intenses à l’œil et une impression de halo autour des lumières. Il existe une forme de glaucome congénital, mais elle est extrêmement rare au Québec.
  • Dégénérescence maculaire. La macula, communément appelée tache jaune, est un petit point de quelques millimètres sur la rétine. C'est elle qui assure l'acuité visuelle maximale (elle permet aussi la vision des couleurs). Elle peut dégénérer graduellement avec l'âge. C'est l'acuité visuelle qui se perd, celle qui permet de lire, d'enfiler une aiguille et de voir les détails. Elle se traduit par une vision floue, entrecoupée de lignes ondulées. Chez les plus de 70 ans, une personne sur trois est touchée par cette maladie à divers degrés. À cause de la brûlure, la dégénérescence peut être brutale et totale chez les individus qui ont regardé le soleil ou une éclipse solaire partielle.

Diminution brutale de la vision

  • Maladies vasculaires. L’œil est nourri de minuscules vaisseaux (capillaires) qui peuvent se bloquer s'il survient une thrombose veineuse ou artérielle. Les deux yeux sont rarement touchés simultanément par cette perte de vision brutale, partielle ou totale.
  • Décollement de la rétine. Cela survient surtout chez les personnes myopes (la rétine colle moins bien sur la courbe de l’œil, qui est trop long), les diabétiques (le diabète entraîne des troubles de la vascularisation de l’œil), les personnes âgées (le vieillissement entraîne une perte de tonus des parois de l’œil) ou celles qui ont été opérées de cataractes (il y a eu atteinte des structures de l’œil). Le décollement provoque une perte brutale et partielle de la vue.
  • Traumatismes. Les blessures à l’œil peuvent, entre autres, causer des cataractes, des glaucomes ou un décollement de la rétine. La perte de vision peut alors être graduelle ou brutale, partielle ou totale.

Conseils pratiques

  • Chercher le confort. Après que votre problème a été identifié chez le médecin, vous pouvez recourir aux moyens suivants pour améliorer votre qualité de vie: lunettes, loupe ou feuille de plastique jaune pour lire (le jaune nous permet de voir plus clairement, plus précisément), livres à gros caractères, téléphone à touches grossies et éclairage supplémentaire. N'ayez pas peur non plus de vous asseoir à une distance confortable pour regarder la télévision. La télévision n'émet aucune radiation et elle n'endommage pas les yeux, contrairement à la croyance populaire.
  • Attention au soleil. Pour prévenir les troubles de la vision, portez des lunettes de soleil anti-UV et anti-infrarouge. Choisissez un modèle qui protège aussi le côté des yeux. N'oubliez pas la casquette ou le chapeau à rebord, qui protège contre le reflet des rayons.
  • Faire faire un examen préventif aux enfants. On recommande de faire un examen à l'âge préscolaire et ensuite, au besoin, tout au long de la vie. S'il y a des cas de glaucome dans la famille, cela est d'autant plus nécessaire.
  • Porter des verres protecteurs. À la maison, lorsque vous effectuez des tâches de menuiserie ou de réparation, portez toujours des lunettes protectrices. Évidemment, faites de même si vous exercez un métier dangereux pour les yeux (charpentier, mécanicien, soudeur, etc).
  • Ne pas fumer. Le tabagisme augmente les risques d'accident vasculaire.
  • Un test facile. Pour savoir si vous avez des troubles de la vision, fermez un œil ou couvrez-le avec la main et essayez de lire les petits caractères de l'annuaire téléphonique. À refaire avec l'autre œil.

Quand consulter

  • Vous constatez un trouble visuel inhabituel.
  • Vous venez de perdre brutalement la vue.

Examen

Le médecin procédera à un examen complet de l’œil et prescrira les tests supplémentaires qui lui sembleront nécessaires.

Plus le problème sera évalué tôt, meilleures seront les chances de recouvrer une vue parfaite ou, du moins, de conserver la vision actuelle.

Traitement

Diminution graduelle de la vision

  • Cataractes
    Elles exigent une intervention chirurgicale nommée phaco-émulsification. Il s'agit de pratiquer une très petite incision dans l’œil, de broyer le cristallin malade, de l'aspirer et de le remplacer par une lentille artificielle. Il s'agit habituellement d'une chirurgie d'un jour, qui permet de reprendre rapidement les activités quotidiennes. Il faut noter qu'il ne s'agit pas d'une opération au laser, contrairement à la croyance populaire. Des gouttes anti-inflammatoires et antibiotiques sont prescrites pendant trois à six semaines afin de favoriser la guérison. La vue redevient pratiquement normale, sauf que les couleurs semblent plus vives.
  • Rétinopathie diabétique
    La chirurgie au laser est le traitement par excellence. Elle permet de détruire les vaisseaux endommagés pour faire cesser le saignement. On ne recouvre pas le degré de vision perdu (car les tissus nerveux ne se régénèrent pas), mais on arrête l'évolution de la maladie.
  • Glaucomes
    Il existe plusieurs types de médicaments pour traiter le glaucome chronique: des gouttes d'hypotenseurs, de bêtabloquants, etc. Ils servent tous à diminuer la pression interne de l'oeil et ils doivent être utilisés en permanence. En cas d'échec, une opération au laser permettra d'ouvrir les conduits obstrués et de faciliter l'évacuation des liquides aqueux. Ces traitements permettent d'arrêter l'évolution de la maladie, mais pas de récupérer ce qui est perdu. Dans le cas du glaucome aigu, la chirurgie au laser permet souvent de rétablir une vision parfaite, car la pression interne n'a pas eu le temps de détruire les fibres optiques.
  • Dégénérescence maculaire
    Il est aujourd'hui possible de traiter certains types de dégénérescences (les dégénérescences maculaires exsudatives, dites wet) à l'aide d'un médicament appelé Visudyne. Cependant, il n'existe pas de traitement spécifique pour les autres formes de dégénérescence. Des suppléments vitaminiques (vitamine A, sélénium, cuivre et zinc) peuvent toutefois être recommandés, car certaines études tendent à démontrer qu'ils ralentissent le processus de dégénérescence. Ce sont des traitements expérimentaux et controversés. Si la perte de vision survient après avoir regardé directement le soleil ou une éclipse, il est possible que la vue revienne après quelque temps si la brûlure n'est pas trop profonde.

Diminution brutale de la vision

  • Atteinte vasculaire
    La chirurgie permet parfois de retrouver un certain degré de vision.
  • Décollement de la rétine
    Le décollement de la rétine se répare par une intervention chirurgicale. La qualité de la vue retrouvée dépend essentiellement du délai qui s'est écoulé entre le décollement et la visite chez le médecin.

Source

  • Auteur : Dr Laurent Lamer, Rétinologue, Centre Hospitalier de l'Université de Montréal
  • Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005
  • Dernière modification le 19-10-2015