Vertige

Définition

Il n'est pas nécessairement facile de faire la différence entre un vertige et un étourdissement. Le vertige est la sensation d'un mouvement circulaire, l'impression que l'on tourne ou que notre environnement tourne autour de nous, (comme si on était dans un manège). Par contre, l'étourdissement est l'impression que le plancher est instable et que l'on va tomber (comme si on était debout dans une chaloupe).

Symptômes

Les vertiges peuvent être un des symptômes de plusieurs maladies, mais ils sont habituellement causés par un dommage bénin au niveau de l'oreille interne, là où se trouve le circuit de l'équilibre.

En général, les vertiges sont soudains, peuvent se répéter plusieurs fois par jour et s'accompagnent de nausées, parfois de vomissements, de pertes d'équilibre et de chutes. Dans les cas de maladies de l'oreille, une diminution de l'ouïe, une douleur ou des bourdonnements dans l'oreille peuvent aussi se manifester.

Causes

Maladies de l'oreille

  • Vertige paroxystique positionnel bénin. Il s'agit de la maladie de l'oreille la plus fréquente. Ce trouble survient lorsque les liquides qui se trouvent dans les canaux de l'oreille interne et qui font partie du circuit de l'équilibre ne circulent plus correctement à cause d'une pression anormale. C'est un problème bénin qui se déclenche après certaines activités, comme la plongée sous-marine, les tours en manège, la balançoire, etc.
  • Infections virales. La labyrinthite (inflammation du labyrinthe) et la névrite vestibulaire (inflammation du nerf de l'oreille interne) causent en plus de la fièvre et des maux de gorge. La labyrinthite entraîne parfois une baisse de vision.
  • Maladie de Ménière. Il s'agit d'une congestion et d'une rétention d'eau au niveau de l'oreille interne. Cette rare maladie chronique provoque trois principaux symptômes: vertiges répétitifs et importants (jusqu'à un heure) qui arrivent sans que l'on bouge la tête, début de surdité et acouphène (bruit ou bourdonnement dans les oreilles). Cela peut aussi s'accompagner de nausées et de vomissements.

Autres causes

  • Troubles cérébraux. Accident vasculaire cérébral (AVC), sclérose en plaques, certaines formes d'épilepsie, malformations ou tumeurs au cerveau provoquent une interruption du système électrique qui transmet l'information de l'oreille au cerveau.
  • Maladies. Infections virales (mononucléose, grippe, etc), rhume, problèmes de tension artérielle, hypoglycémie, diabète, malnutrition, allergies et troubles cardiaques sont des affections qui peuvent provoquer des vertiges. Les raisons n'en sont pas très bien connues.
  • Troubles psychologiques. Anxiété, panique, hyperventilation, dépression nerveuse majeure. Il est probable que les gens ayant des troubles psychologiques perçoivent davantage l'oscillation normale du corps et qu'ils l'interprètent comme un vertige ou un étourdissement.
  • Médicaments. Somnifères, antidépresseurs, anxiolytiques, médicaments pour l'arthrose semblent affecter le travail du système nerveux autonome (partie du cerveau qui entretient les fonctions vitales de base).
  • Vieillissement. Les personnes âgées qui ont des problèmes visuels (une vision qui n'est pas claire entraîne une fausse perception de l'environnement) et de l'arthrose cervicale (dégénérescence des articulations) ont souvent des vertiges, accompagnés d'étourdissements et de perte d'équilibre. Chez cette clientèle, les vertiges s'aggraveront en cas de consommation d'antihypertenseurs ou d'anti-inflammatoires. En effet, ces médicaments risquent de causer une baisse de la pression artérielle. De plus, à cause du vieillissement, les antihypertenseurs dérangent particulièrement le système nerveux autonome, tandis que les anti-inflammatoires affectent davantage le circuit de l'équilibre.
  • Alcool. L'alcool est absorbé dans les liquides du circuit de l'équilibre de l'oreille, ce qui peut entraîner une pression anormale, d'où les vertiges et les pertes d'équilibre.
  • Allergies. Même si cela est assez rare, les vertiges peuvent signifier une allergie au pollen, au poil d'animaux ou à certains aliments. D'autres symptômes peuvent se manifester: yeux rouges et brûlants, nez qui coule, sensation de lourdeur et de chaleur des oreilles.

Conseils pratiques

  • Ne pas trop s'inquiéter. Il arrive souvent que des vertiges surviennent subitement et qu'ils disparaissent comme ils sont venus. S'ils ne sont pas accompagnés d'autres malaises, vous n'avez pas à vous inquiéter.
  • Ralentir le pas. Il très important de marcher lentement et d'éviter les mouvements brusques au moment des vertiges pour ne pas les aggraver et entraîner des vomissements. Ralentissez votre pas et, si possible, asseyez-vous ou étendez-vous. Fermez les yeux, car diminuer les mouvements oculaires aide à maîtriser les vertiges.
  • Être confortablement installé. Installez-vous dans une position confortable qui vous aidera à diminuer l'anxiété que vous procurent vos vertiges.
  • Boire de l'eau. Sans qu'on puisse bien l'expliquer, il semble qu'une hydratation insuffisante augmente le nombre et l'intensité des vertiges. Assurez-vous de boire six à huit verres d'eau par jour. Si vous avez des nausées, buvez de petites quantités à la fois, pour ne pas trop stimuler l'estomac et vomir.
  • Se lever lentement. Si vous êtes sujet aux vertiges, apprenez à vous lever lentement. Par exemple, le matin, demeurez assis quelques instants au bord du lit, puis redressez-vous doucement.
  • Pratiquer certains exercices. Si vous éprouvez des vertiges au simple fait de vous lever et de marcher, l'exercice suivant peut vous aider à les maîtriser: quatre ou cinq fois par jour, levez-vous lentement, faites quelques pas et rasseyez-vous dès que les vertiges apparaissent. Les premières fois, vous ne pourrez peut-être faire que trois ou quatre pas avant d'avoir des vertiges. Mais graduellement, vous arriverez sans doute à les maîtriser.
  • Ne pas conduire son automobile. Si vous avez eu un vertige passager, il vaut mieux attendre deux ou trois heures avant de conduire pour vous assurer qu'il ne se reproduira pas. Et si vous souffrez de vertiges réguliers, comme dans une maladie de l'oreille par exemple, demandez l'avis de votre médecin avant de prendre le volant.
  • Éviter de marcher en terrain instable. C'est évidemment pour prévenir les chutes.
  • Changer quelques habitudes de vie. Diminuez votre consommation de tabac, d'alcool et de caféine (thé, café, boissons gazeuses, chocolat). Ces stimulants augmentent les épisodes de vertiges. Aussi, coupez ou diminuez le sel, car il cause de la rétention d'eau, ce qui peut perturber le travail d'équilibre de l'oreille interne. Par conséquent, évitez les aliments très salés.
  • Adopter des techniques de relaxation. Si c'est votre anxiété qui cause vos vertiges, vous devriez adopter des techniques de relaxation, comme le yoga ou la méditation. Ou apprenez tout simplement à relâcher votre stress en faisant une activité que vous aimez, par exemple.
  • En cas de grippe. La grippe peut causer des vertiges. Si cela se produit, reposez-vous, prenez de l'acétaminophène et beaucoup de jus sucré. Un ou deux comprimés d'acétaminophène (325 mg ou 500 mg) quatre fois par jour, jusqu'à un maximum de 4 g par jour, aideront à soulager la douleur. Vos vertiges devraient rapidement disparaître.
  • Attention aux régimes stricts. Les diètes très pauvres en calories (500 calories par jour) entraînent une perte de poids rapide, qui peut s'accompagner de vertiges, d'étourdissements et parfois même d'évanouissements. Si vous désirez entreprendre un régime, consultez d'abord votre médecin.
  • Garder une bonne forme physique. Cela aide à maintenir l'appareil locomoteur en bon état, à stimuler l'équilibre et à éviter certaines maladies (infections, diabète, etc).

Quand consulter

  • Les vertiges sont importants ou ils durent depuis deux ou trois semaines.
  • Ils sont accompagnés de fièvre, de maux de tête ou de surdité (partielle ou complète).
  • Votre vision a changé.
  • Vous avez de la difficulté à parler ou à marcher.
  • Vous constatez des engourdissements aux membres et à la bouche.
  • Il y a des cas de vertiges dans votre famille.

Examen

Le médecin procédera à un examen complet à la recherche de certains signes: arythmie, chute de la pression artérielle, transpiration, pâleur du teint, inflammation de l'arrière-gorge, fièvre, raideur de la nuque. Ces signes trahissent la présence d'une maladie autre que de l'oreille.

S'il n'y a aucun de ces signes, le médecin procédera à des examens auditifs et visuels, de même qu'à des manoeuvres oculo-vestibulaires (destinées à provoquer les vertiges). Des tests neurologiques peuvent parfois être nécessaires.

Traitement

Maladies de l'oreille

  • Vertige paroxystique positionnel bénin
    Il est recommandé d'éviter les activités qui provoquent les vertiges. Le médecin peut également prescrire des médicaments contre la nausée, le cas échéant, et des antivertigineux si les symptômes sont importants.
  • Infections virales
    Elles se traitent tout simplement par de l'acétaminophène, du repos et une bonne hydratation. Des antivertigineux peuvent également être prescrits. Dans la très grande majorité des cas, les symptômes disparaissent d'eux-mêmes après une dizaine de jours. Dans certains cas, il faut procéder ensuite à des exercices de reconditionnement de l'oreille, qui sont des exercices simples et faciles à faire à la maison.
  • Maladie de Ménière
    Lorsque le médecin prescrit un médicament contre la maladie de Ménière, il en explique le mécanisme d'action et les effets secondaires. Cette maladie exige un suivi médical régulier.

Autres causes

  • Pour soigner les vertiges, il faut traiter la maladie ou le problème qui en est responsable. Et comme les causes sont légion, les traitements sont aussi très nombreux.
  • Il peut s'agir de changer les médicaments qui causent les vertiges, modifier l'alimentation, traiter les allergies, prescrire des anxiolytiques aux personnes angoissées, suggérer des thérapies en cas de dépression nerveuse, soigner la grippe, etc.

Troubles cérébraux et vieillissement

  • Si un patient souffre de vertiges et présente des facteurs de risque de troubles vasculaires cérébraux (avoir plus de 60 ans, diabète, tabagisme, obésité, maladies cardiaques, hypertension), le médecin pourra lui suggérer de prendre une aspirine par jour, en plus de prescrire des antivertigineux.
  • Aux personnes âgées qui souffrent de vertiges, le médecin recommandera une légère activité physique, afin d'augmenter la souplesse articulaire et de renforcer le système musculaire.

Source

  • Auteur : Dr Louise-Hélène Lebrun, Neurologue, Centre Hospitalier de l'Université de Montréal
  • Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005
  • Dernière modification le 19-10-2015