Rayons et grossesse

Pendant la grossesse, il vaut mieux éviter les examens d’imagerie médicale utilisant des rayonnements ionisants. Il est important de protéger l’enfant à naître.

C’est pour cette raison que les professionnels demandent si vous êtes enceintes ou si vous croyez l’être.

Risques pour l'enfant à naître

L'exposition de l'enfant à naître aux rayonnements peut engendrer des risques particuliers pour l'enfant:

  • mort de l'embryon,
  • malformations,
  • retard mental.

Ces risques dépendent:

  • du stade de la grossesse,
  • de la dose délivrée au fœtus.

Si vous êtes enceinte ou croyez l’être, informez toujours votre médecin et votre radiologue pour protéger votre futur bébé. Tout examen radiologique doit être justifié médicalement.


Les 10 premiers jours de la grossesse


Pendant les 10 premiers jours après la conception, l'irradiation entraîne un effet " tout ou rien ":

  • soit la mort de l'embryon,
  • soit une croissance normale.

A partir de doses supérieures à 100 milli-Gray, on peut observer la mort embryonnaire, mais l'embryon peut aussi survivre sans séquelles à des doses beaucoup plus élevées.

Entre les premières heures et le 10ème jour après la conception, on peut exclure tous risques de malformation ou de retard mental qui seraient directement liés à une exposition.

Du 11ème jour à la 8ème semaine

A partir du 11ème jour jusqu'à la 8ème semaine après la conception, il y a des risques de malformations pour des doses élevées.

On admet l'existence d'un seuil autour de 100 milli-Gray au-dessous duquel il n'y a pas de risque de malformations.

Ces seuils risquent d’être atteints surtout lors de soins par radiothérapie ou radiologie interventionnelle, mais ils peuvent également être atteints suite à certains examens d’imagerie médicale.

Entre le 8ème et la 25ème semaine

Entre la 8ème et la 25ème semaine après conception, durant le développement du cerveau, il y a des risques de retard mental pour des doses élevées.

On peut exclure un risque de retard mental grave pour des doses inférieures à 300 milli-Gray. Aucune diminution significative du quotient intellectuel (QI) n’est démontrée pour des doses inférieures à 100 milli-Gray.

Risques pour les femmes enceintes

Si vous êtes enceinte et avez été exposée aux rayons X, surtout ne vous affolez pas. Le risque dépend de la dose d’irradiation.

Une seule dose faible n’aura a priori pas de conséquence, mais dans le doute parlez-en à votre médecin.

Les doses critiques sont généralement au-dessus de 100 milli-Gray (milli-Sievert) au niveau de l'enfant à naître.

Soyez rassurée si vous avez subi une radiographie de la partie supérieure du corps (poumons, cou, dents…): les rayons X ne sont pas dirigés vers le fœtus et les risques sont quasi inexistants. 
  • Dernière modification le 17-08-2016