Le don et la transplantation d’organes: Sondage Eurobaromètre special 333a

Date de parution
juin 2010
Type
Rapport
Editeur
Commission européenne [European Commission]
Auteur
Tns Opinion et Social, Commission Européenne. Direction Générale Santé et Protection des Consommateurs
Le don et la transplantation d’organes: Sondage Eurobaromètre special 333a
Langue: Français
pdf, 4145 Ko
L’utilisation thérapeutique de produits humains, incluant notamment les transplantations d’organes, fait partie intégrante des systèmes de santé modernes, et est essentielle à la gestion des problèmes de santé sévères en Europe.
La transplantation d’organes est utilisée de manière efficace pour traiter des problèmes de santé sérieux depuis 1954. Parce que ce traitement est souvent efficace, la demande d’organes continue à excéder le nombre de donneurs, et cette demande s’accélère. Dans ce contexte, il est vital que les efforts consentis afin d’augmenter le nombre de donneurs d’organes s’accompagnent de normes élevées de qualité et de sécurité. Il est également très important d’améliorer l’efficacité et l’accessibilité des systèmes de transplantation.
La Commission européenne a adopté en 2008 une proposition de directive sur les normes de qualité et de sécurité des organes humains destinés à la transplantation. A la même époque, la Commission a lancé un plan d’action destiné à améliorer la disponibilité des donneurs vivants ou décédés à travers l’Union européenne, à augmenter l’offre d’organes, à améliorer les systèmes de transplantation, et à assurer la qualité et la sécurité des procédés. Ce plan d’action inclut plusieurs priorités, et notamment l’amélioration des connaissances et de la communication en matière de don et de transplantation d’organes, à la fois auprès des professionnels de la santé et du grand public. Les résultats de cet Eurobaromètre mettent en avant les attitudes du moment sur ce sujet.
Cette étude Eurobaromètre comporte des questions sur deux sujets différents : les comportements et attitudes vis-à-vis du don et de la transplantation d’organes. Ce rapport se base sur l’étude Eurobaromètre conduite en octobre 2009 auprès de 26 788 citoyens européens dans les 27 Etats membres de l’UE et également sur les 3504 entretiens réalisés dans les pays candidats (Croatie, Turquie, ancienne République yougoslave de Macédoine) et dans la communauté chypriote turque.

Dans d’autres langues

Organ donation and transplantation: Special Eurobarometer 333a
Langue: Anglais
pdf, 4284 Ko, 54 pages
  • Dernière modification le 28-09-2015