Publications

1121 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Fiche
    • Français

    Cette fact sheet présente des résultats sur les chutes des résidents de 65 ans ou plus, enregistrées par le système national de surveillance des traumatismes RETRACE pendant la période 2015-2016. Seuls trois hôpitaux sur quatre ont contribué à la base de données RETRACE en 2015 et 2016 : le Centre Hospitalier du Luxembourg (CHL), le Centre Hospitalier Emile Mayrisch (CHEM) et le Centre Hospitalier du Nord (CHdN).

    • Rapport

    La division de la radioprotection promeut la protection efficace de la population, des travailleurs et de l'environnement contre les dangers des rayonnements ionisants.
    Les missions de la division de la radioprotection sont d’un caractère essentiellement préventif, qui consistent à réduire voire empêcher l’exposition aux rayonnements ionisants pouvant engendrer des nuisances pour la santé. A ces fins, la connaissance de l’exposition de la population nationale aux rayonnements ionisants est indispensable. Ce rapport édité mensuellement fournit les données de radioactivité mesurées dans la chaîne alimentaire et dans l’environnement.

    • Date de parution:
    • Editeur: Direction de la Santé - Division de la radioprotection
    • Brochure
    • Allemand, Français

    Cette brochure s’adresse aux hôpitaux de soins aigus et aux centres de rééducation pour la prise en charge et la compréhension des personnes atteintes de démence à l’hôpital.

    Elle a été élaborée par le groupe de travail « La démence à l’hôpital » (Demenz im Krankenhaus, DIK) du ministère de la Santé, en étroite collaboration avec la Fédération des Hôpitaux Luxembourgeois (FHL), de l’association luxembourgeoise de défense des patients (Patiente Vertriedung a.s.b.l) et de l’association luxembourgeoise pour la maladie d’Alzheimer (Association Luxembourg Alzheimer) et comprend un certain nombre de propositions pour améliorer la prise en charge des personnes atteintes de démence, de l’admission jusqu’au départ de l’hôpital, qui sont considérées par le groupe de travail comme étant des « bonnes pratiques ».

    Il appartient à chaque hôpital et à chaque établissement de rééducation de décider sous quelle forme chacune des propositions peut être adaptée à leur structure et peut être mise en œuvre.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé - Direction de la santé
    • Français

    Le Ministère de la Santé publie son rapport d'activités 2017. Ce rapport offre une description de l'ensemble des activités menées par les différents services du Ministère de la Santé ainsi que par la Direction de la Santé.

    Les différentes actions conventionnées sont également présentées dans ce rapport. Elles concourent au développement continu du système de santé luxembourgeois.

    • Politique nationale, Statistiques, Système de santé
    • 2018
    • Rapport
    • Français

    Conformément à la loi modifiée du 28 août 1998 sur les établissements hospitaliers (art.3), le Ministère de la Santé a la responsabilité d’établir et de mettre à jour la Carte sanitaire, qui se définit comme suit :
    Art. 3. « La carte sanitaire est un ensemble de documents d’information et de prospective établi et mis à jour par le ministre de la Santé et constitué par :

    a) l’inventaire de tous les établissements hospitaliers existants, de leurs services, de leur agencement général et de leur taux d’utilisation ;
    b) le relevé du personnel médical, soignant, administratif et technique desdits établissements ;
    c) l’inventaire des équipements et appareils médicaux coûteux nécessitant une planification nationale ou, le cas échéant, régionale ou exigeant des conditions d’emploi particulières. La liste de ces équipements et appareils est fixée au plan hospitalier national ;
    d) l’inventaire des équipements et appareils médicaux et de leurs configurations d’ensemble fonctionnel, ne figurant pas sur la liste visée sous c) ci-dessus, mais dont le coût est supérieur à un montant à fixer par règlement grand-ducal ; ce seuil ne peut être inférieur à 80.000 euros ;
    e) l’inventaire des établissements ou services prestataires en milieu extrahospitalier collaborant activement avec le secteur hospitalier dans le cadre de filières de soins intégrées ou de centres de compétences. »

    L’avis du Conseil d’Etat n°51037 en date du 19 mai 2015 préconisait une mise à jour biennale de la Carte sanitaire.

    A cet effet, le Ministère de la Santé a mandaté la Direction de la Santé en 2017 afin de réaliser une mise à jour des données chiffrées de la Carte sanitaire 2015.

    Personnes ressources de la Direction de la Santé pour la réalisation de cette mise à jour :

    • Dr. Françoise Berthet, médecin-chef de la Division de la médecine curative et de la qualité en santé
    • Anne-Charlotte LORCY, chef de projet, Service Epidémiologie & Statistique
    • Sonia LEITE, Biostatisticienne, Service Epidémiologie & Statistique
    • Claudia BORS, infirmière, Service Epidémiologie & Statistique

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé - Direction de la santé
    • 2018
    • Rapport
    • Français

    Le présent fascicule contient l’analyse des diagnostics de sortie selon la Classification Internationale des Maladies (CIM 10 ou ICD 10 en anglais). Chaque chapitre de la nomenclature ICD 10 est analysé selon un modèle similaire comprenant les items suivants :

    • Evolution des causes d’hospitalisation, de 2006 à 2015 : nombre d’hospitalisations (séjours et journées) au GDL, évolution des diagnostics de sortie les plus fréquents au GDL, données d’activité (séjours, hospitalisations de jour, journées, durée moyenne de séjour, occupation des lits) par établissement et par région hospitalière.
    • Focus sur l’année 2015 : Le choix de l’année 2015 a été fixé afin d’avoir des données consolidées et exhaustives. Analyse de la répartition : des séjours et des modes d’hospitalisation par établissement, des séjours concernant des résidents et non-résidents par établissement, ainsi que la répartition des séjours par âge et par genre au GDL.

    L’année 2016 (provisoire) n’a pas été renseignée compte tenu d’un nombre trop élevé de diagnostics inconnus.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé - Direction de la santé
    • 2018
    • Rapport
    • Français

    La Carte sanitaire est un rapport qui dresse un état des lieux détaillé du secteur hospitalier tant d’un point de vue structurel (inventaire des ressources structurelles et humaines du secteur hospitalier et leur organisation) que d’un point de vue fonctionnel (relevé des activités, taux d’utilisation).

    Elle est définie par l’article 3 de la loi modifiée du 28 août 1998 sur les établissements hospitaliers (cette définition a été revue par la loi relative aux établissements hospitaliers et à la planification). L’actualisation du rapport est prévue tous les 2 ans.

    La Carte sanitaire sert de fondement à la détermination des besoins sanitaires nationaux, aussi bien en nombre d’établissements hospitaliers qu’en lits et services hospitaliers.

    L’article 3 de la loi modifiée du 28 août 1998 sur les établissements hospitaliers définit la Carte sanitaire comme « un ensemble de documents d’information et de prospective établi et mis à jour par le ministre de la Santé et constitué par :

    • l’inventaire de tous les établissements hospitaliers existants, de leurs services, de leur agencement général et de leur taux d’utilisation;
    • le relevé du personnel médical, soignant, administratif et technique desdits établissements;
    • l’inventaire des équipements et appareils médicaux coûteux nécessitant une planification nationale ou, le cas échéant, régionale ou exigeant des conditions d’emploi particulières. La liste de ces équipements et appareils est fixée au plan hospitalier national;
    • l’inventaire des équipements et appareils médicaux et de leurs configurations d’ensemble fonctionnel, ne figurant pas sur la liste visée sous c) ci-dessus, mais dont le coût est supérieur à un montant à fixer par règlement grand-ducal; ce seuil ne peut être inférieur à 80.000 euros;
    • l’inventaire des établissements ou services prestataires en milieu extrahospitalier collaborant activement avec le secteur hospitalier dans le cadre de filières de soins intégrées ou de centres de compétences.

    Le Ministère de la Santé a mandaté la Direction de la Santé en juin 2017 afin de réaliser une mise à jour des données chiffrées de la Carte sanitaire 2015.

    Cette édition de la carte sanitaire se compose également d’un document de synthèse, d'un document principal et de 2 fascicules thématiques :

    • Document principal
    • Fascicule 1 : Établissements hospitaliers du Grand-Duché de Luxembourg
    • Fascicule 2 : Motifs de recours à l'hôspitalisation selon la classification internationale des maladies (ICD 10)

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé - Direction de la santé
  • Dernière modification le 12-10-2015